Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 13:47

 

 

Confronté aux questions existentielles des sites web persos (quelle est la durée de vie active d'un blog ? Pendant combien de temps sont publiés de nouveaux articles ?), notre réponse a pris quelques semaines à se formuler : le blog de la C.M.E.L. sera éternel ... même si les dates jouent parfois avec l'élastique !

 

C'est sur qu'avec un retard galopant sur la publication des articles de 2010, la création d'une page Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral (dont les news ne s'affichent pas chez ses fans, mais c'est un autre problème ?!!) et d'un compte (Cie Moniteurs Escalade-Littoral) sur Facebook, la rédaction fut remisée quelques mois ...

Histoire de se ressourcer et de tracer un trait sur tous les sujets de 2010, faisons le grand écart en reprenant le fil de l'actualité en cet été 2011.

 

Nous avions laissé Gillou, le plus grand grimpeur triathlète de tous les temps ... et de La Cayolle , occupé la une du site avec son expérience sur l'Embrun Man 2010 ; comment ne pas profiter des instants présents pour boucler la boucle alors que ce même Djamoul prend le départ avec quelques Sardines de l'Iron Man de Zürich en Suisse (dimanche 10 juillet 2011) : tous nos encouragements dans cet effort ultra-conti (Additif 30/07/2011 : bravo pour l'arrivée en 11h25min) et place à la publication de nouveaux articles ...

 

Bonne lecture !

Repost 0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 11:33

 

L'âge très avancé aurait-il eu raison de cet érectile édifice naturel  ?

A la manière d'une tour de Pise trop penchée, l'inclinaison extrême aurait-elle fini par déraciner la colonne de résine ?

 

Quelque soit la raison, le constat est le même : dans les hauteurs de Soubeyrannes, le pin au pied de la voie "Mathusalem" est à terre .

 

En images, gardons quelques souvenirs de ce repère phallique, imperturbablement dressé dans le ciel !

 

 

 

 

DSCN5871rec reg red comp  DSCN5875rec reg red comp

 

 

 

 

DSCN5874rec reg red comp P1080538rec reg red comp 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 15:38

 

 

 

L'Equipe, le journal sportif français hégémonique, accentuerait-il sa "mission" d'informations exhaustives sur tous les sports ?

Et dans tous les sports, pas seulement les sports olympiques que leur rédaction relègue déjà dans de maigres articles bisannuels mais bien tous et en particulier ceux qui ont porté haut les couleurs de la France.

 

Si l'escalade n'est pas (ou plutôt plus médiatisée car avec le phénomène Edlinger, les années 80 ont braqué les projecteurs sur l'escalade en falaises), ce n'est pas faute d'avoir eu des champions squattant les podiums et raflant les victoires (de François Legrand à Alex Chabot pour les plus titrés).

En ce mois de mai 2010, miracle, les compétitions d'escalade deviennent visibles sur le site très grand public de L'Equipe.fr dans la liste des news :

Les championnats de France de blocs et la première étape de coupe du monde de bloc

 

Une étape vers une reconnaissance plus large ?

 

Vu la régression constante des français dans les bilans mondiaux, pas sur que cette incursion dans le monde des Coupes du monde de Bloc et de Difficulté ne s'installe durablement ...

 

A suivre !

 

 

 

 

 

 

Additif novembre 2010 :


Finalement, les news se succèdent jusqu'à maintenant (taper escalade dans la barre Recherche du site lequipe.fr) et la dernière coupe du Monde en Chine ...

Cette percée est sans nul doute dûe à Auriana Beauté, une journaliste spécialisée dans les sports de pleine nature connue des grimponautes.


Le foot n'a quà bien se tenir, l'escalade grimpe en tête d'affiche .

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 10:24

 

 

Fruit de longues années d'expérience , la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral partage avec vous sa recette pour réussir immanquablement vos regroupements de grimpeurs en falaises.

 

 

  • D'abord, profiter du moindre prétexte pour rassembler tous vos adhérents.

Le retour pour le week-end de Vincent, l'exilé bleausard, le "fils prodigue" (tout auréolé d'un dernier 8A bloc) en est un.

 

 

  • Prévenir à l'avance tous vos contacts des prochaines réjouissances (leur agenda est souvent sur-booké ).

 

 

  • Faire un premier briefing lors d'une soirée arrosée en guise de préliminaires à la grande journée du lendemain.

 

  • Définir le lieu des ébats au prix de négociations enflammées entre les partisans de la croix ultime et les afficionados des voies faciles qui déroulent.

 

  • S'assurer de la participation de Mister Botemps et sa compagne Ensoleillée.

 

 

  • Etaler les arrivées sur site en multiple vague pour renouveler et décupler les émotions à chaque retrouvaille.

 

DSCN5300rec reg red comp

 

  • Palabrer des heures durant sur toutes les nouvelles de votre planète grimpe.

 

 

 

DSCN5232rec reg red comp

 

  • Rassasier les appétits du plus frugal au plus vorace.

 

 

 

  •  Faire le beau  ! 

DSCN5271rec reg red comp

 

DSCN5257reg red comp

  • Toujours garder un oeil sur son protégé !

 

 

 

 

  • Prendre un repos compensateur bien mérité tout en restant mobilisé pour la collectivité !

 

DSCN5222rec reg red comp

  •  Et surtout, partager de bonnes tranches de rigolade !

 

DSCN5298rec reg red comp

 

 

 

  • Evidemment, parsemer le tout de quelques mouvements de grimpe.

 

 

Cette formule qui a fait ses preuves est libre de droit et modifiable par de multiples variantes. La suite est à votre gout pour finir la soirée autour d'une bonne pizza ou pasta-party ...

 

 

Encore une fois appliquée en ce mois de février 2010, la méthode couronne de succès la journée à la Paroi des Toits (lire le prochain article).

 

Tout en étant une paille dans la nébuleuse des clubs d'escalade phocéen, la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral cultive son ambiance familliale et assure à ses adhérents quelques joyeuses sorties ... (encore heureux) !

 

 

 

Repost 0
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 10:33





Pour étoffer la maigre information dont dispose un grimpeur lors d'une lourde blessure des doigts, nous relayons l'expérience de Caroline Ciavaldini, grimpeuse de haut niveau basée dans la région, membre de l'équipe de France, qui a subi une rupture de poulie :

 

"Petit message aux grimpeurs blessés...

Pour information sur le traitement des traumatismes de poulie, contacter Seb Gnecchi, Il a écrit un livre ["Pathologie de la main et des doigts en escalade"] avec le Dr Moutet, notre chirurgien "spécial grimpe" en France, qui sait reconstruire une poulie !!!
Mais avant de passer à l'opération, l'échographie est indispensable pour le diagnostic ... pas n'importe quelle écho ... conseillées : les cliniques Maillot à Grenoble et clinique Juge à Marseille !"

 

 

A relire dans la rubrique "blog" sur le blog de Caroline Ciavaldini avec la suite de son traitement, rééducation et reprise de l'escalade ! 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 10:47

 

 

 

Bassiné par la ritournelle du réchauffement climatique, l'habitude de ces hivers mous s'était ancrée dans les mémoires et dans les tissus.

Or, en matière de souvenirs météorologiques, l'esprit humain s'appauvrit rapidement au point d'oublier le temps au-delà de l'année précédente.

 

Quand déjà la saison 2008-2009 renouait avec des températures logiques, tout le monde était surpris. Alors cette année, le mauvais temps plonge la Provence dans la sinistrose au même titre que le reste du territoire : peu de soleil, de la pluie, du vent, du froid et même de la neige. La crainte de l'épisode de janvier 2009 est si forte qu'elle bloque les intempéries aux portes des quartiers Nord de Marseille.Ouf !

 

Mais tout ceci n'est que le signe d'un véritable hiver tel qu'il était vécu par nos grands-pères (et même lors de nos jeunes années).

 

Toujours est-il que le grimpeur phocéen déprime et découvre la vie difficile du chasseur de paroi sèche comme le font les motivés grenoblois par exemple.

 

Reste quelques spectacles naturels plus réjouissants comme ces draperies nuageuses ou ses guirlandes cristallines sur un sapin post-Noël.

 

 

 

P1000616rec reg red comp

 DSCN4846rec reg red comp

 

 

 

Repost 0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 12:02

 

 

 

Suite à l'article précédent, les "Réserves Intégrales" soulèvent des débats intéressants pour la préservation de l'environnement.

Le but initial du Parc National est de protéger la faune et la flore des Calanques contre les nuisances humaines et la sur-fréquentation.

La position des usagers des activités douces dites de pleine nature (randonnée, escalade, VTT, kayak) est d'optimiser une politique d'éducation du grand public par l'information et la communication à l'opposé d'une politique aveugle d'interdictions totales sans concerations.

 

 

Attachons-nous essentiellement aux oiseaux puisqu'ils représentent la majorité de la faune locale.

 

Avec sa géologie de falaises terrestres et surtout maritimes, les Calanques sont un refuge pour de nombreuses espèces dont certaines sont protégées (Faucon Pélerin) et parfois en voie de disparition (Aigle de Bonelli par exemple).

 

En généralisant, la période sensible pour les oiseaux est celle de la nidification.

Pourquoi appliquer une interdiction rigoureuse toute l'année alors que la période critique ne couvre que quelques mois ? Pourquoi ne pas s'appuyer sur des formules qui ont fait leur preuve ailleurs et les appliquer intelligemment dans les Calanques ?

 

On peut s'étonner de voir qu'en France, chacun dresse des règles dans son coin sans utiliser ce qui fonctionne dans d'autres régions (en passant, c'est aussi valable pour les Comités Départementaux de la FFME).

 

 

Deux points sont essentiels dans la protection de l'environnement :

  • Un choix justifié et argumenté de l'interdiction si elle doit intervenir (en dernier recours) ;

 

  • L'éducation du grand public et pour notre sujet, en particulier les usagers (grimpeurs, randonneurs).

 

Une interdiction si elle est justifiée et clairement expliquée sera plus facilement admise par les usagers et donc, respectée.

Pour la justifier, il faut qu'elle soit géographiquement ciblée et fixée temporairement selon les périodes sensibles.

 

L'observation précise et régulière des oiseaux protégés permet de suivre leur nidification et de déterminer l'emplacement des nids pour chaque saison.

Il sera simple de charger des agents du futur Parc d'observer et d'argumenter ensuite une zone d'interdiction qui sera effective à partir de la nidification constatée (et pas seulement en vertu des dates théoriques) et levée lors de l'envol des petits.

 

L'éducation du public passe par une communication claire et intelligemment diffusé.

Rien ne sert de mettre seulement un panneau d'interdiction au pied de la falaise sensible : après une heure de marche, les randonneurs auront quelques difficultés à renoncer à leurs projets (c'est humain ou plutôt "français").

Il faut donc avertir le plus en amont pour que les grimpeurs ne projettent pas leur sorties dans une zone sensible.

Les moyens modernes que sont Internet semblent le plus efficaces pour communiquer en temps réel.

Des panneaux d'informations sur les parkings habituels mentionneront le rappel à la protection et l'avis sur les endroits précisément qui sont occupés par un nid et son couple de parents.

Si on veut la diffuser au maximum, l'information doit aller au devant du public et il ne doit pas aller la chercher car ce serait le meilleur moyen de ne pas être averti.

 

 

 

 

DSCN4201rec reg red comp DSCN4299rec reg red comp 

 

 

 

 

L'exemple pratique d'Arguibelle (site des Pyrénées au sud de Pau) est intéressant : sur l'unique parking, l'information sur les oiseaux migrateurs est immanquable.

 

Les nombreux secteurs sont représentés sur un plan et pour chacun, la mention "Ouvert" ou "fermé" (à la manière d'un col de montagne) est affiché. En fonction des observations des oiseaux migrateurs, les secteurs sont autorisés ou non suivant la présence d'un couple d'oiseaux en pleine nidification.

 

 

 

DSCN4301rec reg red comp  DSCN4300reg rec red comp

 

 

 

 

 

Autre exemple : en Alsace, les Vosges hébergent de nombreux faucons pélerins. Les falaises sont partagées entre ces oiseaux et les grimpeurs et temporairement fermées lors de la nidification.

 

On peut donc envisager sur les parkings, ces panneaux qui permettraient aux grimpeurs ou randonneurs de modifier aussitôt sa destination.

 

A l'inverse, une interdiction complète à l'année serait mal perçue et mal comprise si les couples ne nichent pas régulièrement. Dans l'esprit frondeur du français, elle ne serait pas suivi.

 

Espérons que les discussions seront sages et sauront trouver un fonctionnement de cette nature.

L'association "Des Calanques et des Hommes" oeuvrent dans ce sens ...

 

 

 

 

 

 

Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 13:21

 

 

 

 

Retour rapide sur la bombe de fin septembre 2010 :

 

Après avoir profondément endormi toutes les associations d'usagers pendant les 10 ans de préparation à la création du Parc National des Calanques, le GIP des Calanques a provoqué un raz de marée en annonçant sans préalable la création de "Réserves Intégrales" sur des falaises maritimes (Devenson, Castelvieil et  Soubeyrannes) où l'escalade est historique, mythique, majeure, ... De ce fait, l'accès est interdit à l'Homme et par conséquent, il en est de même de l'escalade.

 

Que s'est-il passé au sein du GIP

Erreur de communication ou excès de confiance ? Pression ministérielle pour faire de l'écolo à fond ? Application pointilleuse des nouveaux textes décrivant les Parcs Nationaux ? ...

 

Le résultat ne s'est pas fait attendre. En réaction, les grimpeurs se sont unifiés en créant l'association "Des Calanques et les hommes" rassemblant tous les comités et clubs d'escalade adhérents ainsi que d'autres activités de pleine nature (randonnée, kayak de mer, ...).Lire les pages de leur site résumant toutes les actions menées !

 

 

Calanques-et-des-hommes-pub.jpg

 

 

Quelques mois plus tard, la situation a évolué grâce au soutien massif témoigné par l'intermédiaire de la pétition contre les Réserves Intégrales  (plus de 10000 signatures).Continuez la luttte en adhérant à l'association !

 

Les propositions de zones plus adéquates et moins limitantes pour l'histoire de l'escalade dans les Calanques semblent en bonne voie pour être acceptées : Cortiou, sous la Concave jusqu'au début du Devenson (à l'exclusion du sentier vert ; perte de la voie du "Festin de Satan"), une partie de Soubeyrannes avant et sous le Grand Draïoun. Les zones sont détaillées sur cet article.

Même si tant que rien n'est écrit ni signé, il ne faut pas s'emballer, cela semble en bonne voie.

 

 

Les discussions à venir se dirigent vers la charte des usagers du Parc qui délimitera les activités.

Les points sensibles sont le bivouac (pour la levée de son interdiction), la marche de nuit (contre l'interdiction de fréquenter le Parc la nuit), ...

 

Elles sont essentielles puisque notre "liberté" dans le Parc en dépendra.

 

Le tout répressif (interdictions arbitraires) n'est pas une solution. Eduquons les foules par la communication !!!

 

 

 

 

Un grand merci au noyau dur de l'association (Dédé, Féfé, Cédric, Bernard, Samuel, Georges) qui manifeste une énergie débordante à défendre les usagers et les Calanques tels qu'ils les aiment.

 

 

 

 

 

Repost 0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 13:15





En quelques images, retour sur les collines dévastées par l'incendie de juillet 2009 :


DSCN5079rec reg red comp
La trouée dans la garrigue prend son départ sur les pentes du camp de Carpiagne.
 P1120221rec reg red comp
Vue sur les Trois Ponts et La Valbarelle.
 P1120187rec reg red comp  P1120182rec red compLes pentes du Mont Rouvière.
 P1000620rec reg red comp  P1000622rec reg red compDerrière la résidence de La Rouvière, La Panouse et la Muraille de Chine.




pano-2-incendie-Crovetto rec red comp




Il n'y a pas eu que les collines à s'enflammer. L'opinion publique écoeuré par l'embrasement de leur environnement  s'est emportée sur les responsables désignés : des légionnaires en exercice sur place à ce moment là.
Or, l'expertise (source La Provence) révèle que les balles traçantes ne sont pas la cause du départ du feu.

L'enquête continue ...

Toujours est-il que la Légion s'est employé pendant 9 semaines à consolider les pentes dénudées sur 45 ha.

Encore quelques mois avant de revoir le vert dominer cette noirceur ...








Repost 0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 19:36




Tout est dans le titre !
Il sent la ritournelle du passé dont le souvenir s'arrête à la porte de notre conscience et n'éclot pas au grand jour.
Un nouvel épisode de la série détournée des "Martine" revisité par l'ex-doublette franchouillarde du commentaire sportif ?
"Alors, mon p'tit Jean-Mimi, la forme pour explorer un nouveau monde ?
_ Tout à fait Thierry, tout à fait !".



Non, juste deux grimpeurs phocéens avides de découvertes après avoir atteint leurs sommets de la difficulté dans les années 90 (8b, c'est pas mal pour l'époque !).
Le tournant de la quarantaine réveille quelques vieux fantasmes de rochers ; il est encore temps de les accomplir.
Ni une ni deux, le tandem Thierry Blay et Jean-Michel Ricard compose son projet : les parois légendaires du Yosemite : Salathé, El Capitan, ...

Dévalisant les potes du moindre friend pour se constituer un solide rack et s'initiant aux mystères de l'escalade en fissure (verrous de doigts, de poings, de bras, ...), l'été leur sert de base d'entrainement. Ont-ils pu suivre les conseils du site d'Arnaud Ceintre sur les multiples variantes en fissure ? ...

Le voyage se déroule en cette fin d'été et les amis ont pu le suivre en direct sur leur blog créé pour l'occasion.

La lecture de cette expérience est très intéressante surtout vis à vis des difficultés rencontrées dans la logistique, les manips de portage et de treuillage des sacs en parois.

Constructif pour une prochaine expé ...







Repost 0