Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 20:16

 

 

Nos lecteurs les plus cultivés reconnaitront Antraigues sur Volane, village d'Ardèche au nord d'Aubenas, connu comme patrie de  Jean Ferrat (et sa dernière demeure depuis sa dispariton en 2010).

 

 

 

P1000798rec reg red comp

Juste derrière cette barre se trouve le parking pour la grande voie des Auches du Curadou.

 P1000808rec reg red comp

 

 

 

Le poète chantait "Que la montagne est belle". En hommage, les ouvreurs locaux ont tracé sous ce nom, une grande voie facile de 130 m (5c max ; équipée) qui serpente au gré des arêtes (et des variantes) derrière les gorges de la Volane aux Auches du Curadou.

 

Les manieurs de coinceurs sauront s'aventurer dans les nombreuses lignes de fissures en granit comme "l'arête du nonos" pour de belles balades sur ces pentes ou pour s'initier tranquillement à la pose de ses protections.

 

Les sites écoles ne sont en reste puisque deux petits secteurs se trouvent autour de la rivière :

  • Le Bouchet : des voies d'initiation sous la route, sur une dalle inclinée ... et courte, ainsi qu'un secteur plus imposant sur l'autre rive mais à l'aspect assez végétatif. Intérêt limité.
  • La Rochardes : nouveau secteur non décrit dans le topo 2006 d'escalade en Ardèche. En face sud, une vingtaine de voies du 5b au 7b ainsi qu'une grande voie de 5 longueurs (6a+ max). Apparemment, plus intéressant que le site du Bouchet.

 

Visite à réserver en meilleure période car en cette saison de gelure, de verglas et de neige, il ne fait pas bon mettre un grimpeur dehors.

Tournons donc la page escalade dans le grand livre des activités sportives.

 

Mais au dos de cette page, un fourmillement mêlé de pétarades et d'odeur de gommes fondues attirent notre attention.

 

Quel évenement majeur provoque l'arrivée d'une foule si importante, si enthousiaste ?

 

 

 

P1000729rec reg red comp  P1000783rec reg red comp

 

 

 

Les adeptes du coup de volant, de la tenue de route sur asphalte, des compressions et des épingles au frein à main connaissent d'avance la réponse : Antraigues est l'arrivée d'une spéciale renommée du rallye de Monte Carlo.

 

Renouant avec son glorieux passé, les organisateurs tracent l'itinéraire 2012 sur les routes escarpées d'Ardèche.

C'est un rallye à la dimension stratégique où le choix des pneus, selon l'état complétement sec ou partiellement enneigé voire verglacé de la route, est déterminant pour le gain de quelques précieuses secondes.

 

 

 

P1000740rec reg red comp

 Du multi-titré Sébastien Loeb en route vers une nouvelle victoire sur sa Citroën DS3 ...P1000735rec reg red comp

 


... au moins connu Pierre Campana sur sa Mini ...

P1000756rec reg red comp... les concurrents se succèdent dans les virages.

 

 

Les arrivées successives avant les temps de la spéciale ...
 P1000758rec reg red comp

 

 

 

Le tourniquet achevé, la liaison à allure modéré passe par le centre du village.

Respect de la tradition avec la tarte aux pommes qui est offerte à chaque concurrent !

 

P1000786rec reg red comp Pour d'autres, c'est l'occasion d'une réparation express !P1000780rec reg red comp

 

 

 

Un beau spectacle aussi sonore et odorant (pneus aux gommes bien chimiques) que visuel !

 

 

Prochaine occasion en mai avec le rallye de la Sainte Baume

 

 

 

 

 

Repost 0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 12:28

 

 

 

La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous souhaite une excellente année 2012 ... sans blessure et remplie d'émotions gratifiantes !

 

 

 

Voeux CMEL 2012 red comp

 

Suivez l'exemple de Guilaume qui assouvit ses rêves de groupie en entamant l'année de la meilleure des façons : une photo-souvenir avec Mina et Natalija, ses stars du circuit de compétition puis une soirée de feu à Cornudella de Montsant, carrefour européen de la grimpe, avant un dernier 7a à Siurana !

 

 

Fanaticos jusqu'au bout !

 

 

 

Tout est parti du "Roc Trip des Fêtes" en Catalogne (détaillé dans les prochains articles).

La semaine d'escalade devait se cloturer par un nouvel an d'exception à Barcelone.

Inquiet de retrouver brutalement les contraintes de la vie professionnelle dès le lundi 2 janvier, une partie de l'équipe chamboule le programme et rentre plus tôt en Provence .

 

Attisée par la soudaine réputation du 31 décembre à Cornudella de Montsant, l'équipe réduite improvise la soirée dans cette petite ville : tant l'animation et la densité font grimper l'excitation vers 19h, tant à 22h, les rues sont désertes.

 

Normal ! Espagne oblige, chacun démarre tranquillement le réveillon à la maison et ne sort qu'à minuit (bien dé)passé.

 

Nouvel aller-retour sur les lacets de la route vers le camping de Siurana  !

Installer dans la salle du bar afin de se restaurer dignement, notre surprise est alors de reconnaitre un à un les grimpeurs présents : tout le gratin mondial ?  ?

Pas complétement mais de nombreuses têtes d'affiches dont un fort contingent français (Enzo Oddo, Alizée Dufraisse, ...) .

Coïncidence du calendrier et réputation internationale de Siurana, le haut niveau se regroupe ici pour célébrer les 12 coups de minuit, trinquer au généreux "free champagne" offert par Tony Arbonès (merci !!) à ses convives.

 

 

P1000469rec reg red comp  P1000475rec reg red comp

 

Profitant de l'enthousiasme du moment, Guillaume obtient alors gentiment sa photo-souvenir et déchargera son énergie sur le dance floor de Cornudella !

 

Après un bon réveillon, l'année s'annonce bien !

 

Venga !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 12:21

 

 

Deuxième étape : le secteur Vipère du Mont Rouvière.

 

 

Millésimé de plus de 10 ans d'âge, comment ce secteur d'escalade phocéen a-t-il réussi à conserver son grain calcaire d'origine aussi neuf qu'au premier jour ?

Surement au prix d'un anonymat profond qui l'a laissé loin des foules, au prix d'une réputation piquante de court bombé aux voies crouteuses et sur-dur (du gros 7 encore à réaliser) et d'un environnement qui repousse les motivations les plus curieuses.

 

Et pourtant, l'omniprésence de la ville s'assourdit (seulement) le week-end quand la carrière en contrebas s'accorde quelques heures de répit avant de reprendre le broyage des tréfonds de la colline en semaine.

Il n'y a pas que cinq voies teigneuses et difficiles sur cette courte paroi ; elles sont entourées de huit voies en 6 variant les passages (du 6a au 6b) en dalles à gouttes d'eau, réglettes et même une fine fissure.

 

De plus, combien de sites d'escalade peuvent s'enorgueillir d'avoir le regard bienveillant de la Bonne Mère par-dessus l'épaule du grimpeur ?

 

 

En l'absence de vent, cette face ouest sans vis-à-vis accueille les grimpeurs venus profiter du soleil hivernal tout l'après-midi jusqu'au dernier rayon avec en prime un coucher de soleil sur la rade.

 

P1000170rec reg red comp

 

 

Le calcaire de cette falaise est encore agressif, avec des prises aux rebords aussi vifs que les reptiles du nom de baptême du secteur.

 

 

 

D'en bas, la fissure de "Mamba" évoque une faiblesse forcément abordable du léger bombé. P1020541rec reg red comp

A part pour les spécialistes des verrous, cette fissure est bien fine pour servir de bacs et les blocages accompagnés d'extension justifient le 6a ... et les bras durcis .

P1020591rec reg red comp

Le jeu des 7 erreurs sur cette prise clé à la fin de la voie !

 

P1020564rec reg red comp

P1020599rec reg red comp

 

 

L'équipement en scellements Bis 2 inox est de bonne qualité. Quelques emplacements sortant de l'alignement pur et dur aurait gagner en confort dans l'éventuelle chute (petit pendule) et indication dans le à-vue pour le cheminement le plus simple.

 

 

 

Tout à droite, "Serpentar" enchaine deux mouvements d'arquées dans le faible bombé pour rejoindre une ligne de franche réglettes : 6a.P1020640rec reg red comp P1020624rec reg red comp

 

 

 

 

Vue sur la dégaine narquoise de "Serpentar" et sur les escaliers de la carrière !P1020632rec reg red comp  P1020650rec reg red comp

 

 

 

 

 

 

  Notre Dame de la Garde assure la protection du grimpeur phocéen  qui sort les méthodes avancées en carres externes dans "Snake" 6a+. Le départ passe au plus simple bien à droite du deuxième point d'assurage ; éliminante droit dans le point ?

 

P1020656rec reg red comp

  Après le beau mouvement sur une profonde écaille, Anthony cherche la prise de réception avant de monter les pieds en adhérence.

 

P1020657rec reg red comp

  Au secteur voisin du pilier, fin de la voie "Hélios" 4c.P1020637rec reg red comp   Lumière rasante pour le départ de "Boa" 6a+ : un premier point très haut placé qu'il faut atteindre avec précaution.P1000140rec reg red comp
Deux passages techniques où les pieds seront chargés au maximum pour garantir l'adhérence. Belles gouttes d'eaux et rocher bien accrochant !P1000147rec reg red comp   La sortie de "Boa" part à gauche pour suivre les bonnes prises (chute inconfortable ... à éviter ?).P1000153rec reg red comp

 

 

L'absence de lumière élimine les photos de "Python", un 6b bien technique qui ne ressemble à (presque) rien vu du bas. Dans le feu de l'action, les mouvements sur inversées sont intéressants.

 

 

Avec la description des voies et de l'accès dans le prochain topo des "Escalades phocéennes", ce secteur trouvera certainement son public.

Visite à réserver les jours sans vents et le week-end pour éviter le vacarme de la carrière.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 16:13

 

 

 

Mission topo de dernières minutes : en vue d'illustrer des secteurs d'escalades méconnus de la région phocéenne, quelques grimpeurs triés sur le volet sont désignés comme "modèles verticaux" .

Parmi la multitude de prises de vues, le reliquat permet une petite mise en bouche sur certaines parois oubliées ou inconnues.

Ce coup de projecteur sera relayé en détail dans les pages du futur topo ...

 

 

Première étape (fin septembre 2011) :

Face sud épargnée par les "armes anciennes" du club voisin, le secteur "Peace and love" est un grand mur blanc surmonté d'un bourrelet massif en guise de casquette.

Le style est volontier technique à réglettes et quelques extensions s'aventurent dans de rudes challenges rési' parcourant le bombé.

Le niveau général de la dizaine de voies balaye le 7 avec quelques échauffement en 6a et 6b.

 

En souvenir de Fred Chichin, récemment disparu, les noms de voies piochent allègrement dans le répertoire des "Rita Mitsouko".

 

 

P1010367rec reg red comp   A la lumière déclinante de fin d'après-midi, Xavier et Jean enchainent les montées dans un superbe 7a+ : "Histoire d'A". P1010281rec reg red comp

 

 

 

 

 
P1010308rec reg red compSéquence sur monodoigt 

 

 

P1010310rec reg red comp  

 

 

 

 

 

Bien avant de se fracturer l'astragale, Jean avale la première longueur de "Someone to love" L1 6a ...

 

P1010388rec reg red comp

  ... avant de travailler les mouvements techniques en L2 7b+.P1010396rec reg red comp

 

 

 

 

 

Repost 0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 17:33

 

 

Depuis déjà un an (arrêté municipal de septembre 2010), le sentier des Dansaïres menant au Garlaban est dévié. 

 

 

Le serpentin de l'ancien sentier jauneP1000962rec reg red comp1


P1000916 rec reg red comp

Panneau, barrière et nouveau fléchage : immanquable !

P1000914rec reg red comp 

 

 

 

 

P1000913rec reg trace red comp

  L'information est claire et précise.

 

P1000915rec reg red comp

 

Comme l'indique la carte, le nouveau sentier jaune (dessiné en vert) est deux fois plus long pour rejoindre le Garlaban.

Accès simplifié pour les sites d'escalade (numérotés en bleu) :

 

1. Coliséum

2. Minisud

3. Cirque des Dansaïres

4. Bombé

5. Abribus

 

 

 

 

 

 

P1000917rec reg red comp

Le nouveau sentier jaune des Dansaïres avec le site du Cirque du Dansaïres (encadré en bleu).

  Le sentier est maintenant bien dégagé après l'élargissement pour accueillir les cohortes de randonneurs en route pour le Garlaban.

 

P1000918rec reg red comp

 

 

 

Repost 0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 12:13

 

Non, le titre n'évoque pas le nom d'une nouvelle voie d'escalade dans la nébuleuse phocéenne.

Seulement le résultat désagréable d'un vol comme tous les grimpeurs en vivent dans leurs carrières.

Oui, une chute n'est jamais banale et par cet exemple, il nous est rappelé que nos pieds, nos chevilles risquent la blessure à de nombreuses reprises ... surtout dans les dalles et murs à peine verticaux.

 

 

P1020149rec reg red comp

 

 

Et l'expérience ne préserve pas forcément de ces évenements ...

 

 

Pour Jean, la mésaventure s'est déroulée en face sud-ouest de l'Aiguille de Sugiton au cours d'une belle journée comme tant d'autres.

Au milieu de la deuxième longueur de "M.G.M.", le profil en mur quasiment vertical et la succession de petit bombés ne laisse pas présager pareil issue.

 

Combinaison improbable de fatigues accumulées, d'assurage un poil sec et d'atterrissage incontrolé ?

En tous cas, un malheureux concours de circonstances conduit à un vol d'apparence anodine qui se finit par la rencontre vigoureuse du pied gauche avec le calcaire inhospitalier.

La douleur s'apparente à une grosse entorse mais aux termes d'une marche de retour épique (record de lenteur), le verdict aux Urgences est sans appel : fracture de l'astragale, ce petit os articulaire du pied.

 

Même si la consommation modérée de quelques Pommard ou Savigny du Domaine de la Galopière sera un premier réconfort , bon courage pour cette immobilisation forcée d'environ un mois !

 


 

 

 

 

Croiser un épisode de cette nature devient une piqure de rappel pour tous les grimpeurs : sachons nous préserver et parfois choisir le bon moment (de forme ?) pour engager dans un profil non déversant.

 

Une chute n'est jamais anodine !

 

 

 

 

 

Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 09:57

 

 

 

Comment clôturer quelques années d'enthousiasme excessif, d'annonce de sortie prématurée, de rendez-vous manqués, de (im)patience résignée puis de reprise intensive ?

 

 

 

P1020103rec reg red comp  P1020104rec reg red comp

 

 

Avec le sourire bien sur et le sentiment du travail accompli !

 

A l'heure où les bouchons marseillais commencent à prendre forme, Gilles et Hervé concluent cette nuit de vérifications avec soulagement. Comme un verrou tourné à double tour, la pagination de l'ensemble annonce la fin des insertions de pages et l'arrêt des grandes modifications.

Le bout du tunnel s'entrevoit et comme le dit Gillou, c'est le dernier kilomètre du marathon. L'important est de ne pas trébucher avant la ligne d'arrivée !

 

La rumeur va prendre de l'ampleur dans tout Marseille : oui, l'échéance de sortie du fameux topo phocéen se rapproche. Pour l'avénement de l'année 2012 ?

Qui sait ? 

A suivre ...

 

 

Repost 0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 12:29

 

 

Avec le lancement de l'enquête publique (jusqu'au 17 novembre 2011) sur le Parc National des Calanques, l'association "Des Calanques et des Hommes" émettent leur newsletter n°9 (à retrouver sur leur site) :

 

 

La version 3 de la charte préfigurant le Parc national des Calanques est parue et l’enquête publique d’une durée d’un mois va commencer le 17 octobre 2011 pour s’achever le 17 novembre 2011. 
Nous aurions souhaité de ce texte qu’il garantisse la préservation du site, qu’il cadre les activités pratiquées au sein des Calanques (y compris les activités de pleine nature !) et qu’il offre des garanties pour ces pratiques. Il n’en est malheureusement rien. Cette charte est une immense déception. 
Sur la sauvegarde du site : rien de concret sur le traitement des eaux usées du grand émissaire de Cortiou, rien de concret sur la prévention des risques d’incendie, rien de concret sur le mouillage en mer. Sur les pratiques ‘douces’ : l’escalade, le vélo tout-terrain, sur la circulation de nuit… De bonnes intentions, mais surtout rien de contraignant, rien qui engage quelque peu la future administration. Dans ce texte, les propositions sont toujours très ouvertes. Il est rédigé pour laisser la quasi-totalité des décisions aux mains du Directeur et d’un Conseil d’Administration de composition majoritairement administrative, contenant un grand nombre d’ayants droit et ne représentant pas un réel contrepouvoir. 
Tout n’est pas noir et nous avons obtenu des résultats : la délimitation de réserves intégrales acceptables, la prise en considération de la nécessité de pouvoir circuler de nuit - une avancée en demi-teinte sans garantie réelle… Ces résultats, nous ne les avons obtenus qu’après de dures et longues négociations. Leur importance pour la pérennité de pratique des activités ‘douces’ est capitale : ils sont une réelle victoire pour notre association. 
Jusqu’à présent, les défenseurs des Calanques ont dû se battre contre des aménageurs. A ce titre, le Parc était nécessaire. Qu’il soit donc ! Mais s’il est une solution partielle, ce Parc ne semble pas LA solution. Maintenant, nous risquons d’avoir à nous battre pour maintenir les activités traditionnelles contre une administration qui a largement démontré sa tendance à gérer par l’interdiction. Nous sommes aussi inquiets face à une pression économique de plus en plus forte, exercée par des acteurs locaux - privés ou/et institutionnels - qui tend à faire du Parc National un parc d’attraction rentable ! 
Plus que jamais, il dépend de notre responsabilité et de notre engagement que ce parc nécessaire devienne un bien, et non un mal nécessaire. Il nous faudra donc rester vigilants et actifs - même après la création du Parc National - afin de pouvoir peser pour garantir un bon équilibre entre protection de la nature et maintien des activités humaines.

A ce stade du projet, il ne s’agit plus de peser sur les orientations générales du texte, mais nous pouvons encore assoir plus solidement les résultats obtenus et surtout montrer notre – et votre – volonté de continuer à jouer un rôle déterminant dans l’avenir. C’est pourquoi l’association déposera auprès du commissaire enquêteur en charge de l’Enquête Publique copie de cette newsletter n°9 « Analyse de la version 3 de la Charte » ainsi que la liste des demandes précises listées ci-dessous. 
Demandes de l’Association « Des Calanques et des Hommes » de rectifications de la Charte : 
Ajout des coordonnées GPS de toutes les zones proposées en Réserves Intégrales terrestres potentielles. Adjonction en annexe des vues de face des falaises maritimes concernées (avec reprise des tracés des RI). 
Concernant la proposition de réserve intégrale potentielle en piedmont de la falaise Soubeyrannes à Cassis, le maintien de l’autorisation de circulation sur le sentier de randonnée qui traverse la zone à mi-pente, acceptée par le GIP, comme en témoigne un courrier électronique de M. Jean-Marie Lafond, en date du 3 février 2010.

Aujourd’hui, nous avons plus que jamais besoin de votre action. C’est pourquoi nous vous invitons à signer la pétition reprenant nos demandes de modification de la Charte énoncées plus haut. Celle-ci sera déposée auprès du commissaire enquêteur avec la copie de la newsletter n°9 comme précisé dans le paragraphe précédent. Nous serons entendus, lors de la phase d’enquête qui s’est ouverte, si nous nous mobilisons massivement comme nous l’avons fait au départ et rassemblons de nombreuses signatures : signez et faites signer la pétition, chaque signature compte , ensemble est notre force, collective notre crédibilité .

Association « Des Calanques et des Hommes » 
www.les-calanques.org

 

 

Même si on peut légitimement se demander au vu des résultats (tout le pouvoir au main des administratifs qui géreront le Parc sans contre pouvoir) s'il n'y avait pas d'autres moyens de protection pour les Calanques, le train est en marche. Alors, améliorons au maximum les textes actuels ...

Signez cette nouvelle pétition pour soutenir les demandes de modification de la charte !

 

 

 

 

 

Repost 0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 10:19

 

 

A lire nos articles promotionnels sur l'Alsace, le grimpeur phocéen construit des raccourcis rapides : escalade + Alsace = grès rose + réglettes ... et parfois quelques galets enchassés.

Mais alors, pourquoi les alsaciens se retrouvent-ils si à l'aise sur les dalles couchées d'Ailefroide ? Comment randonnent-ils les passages d'escalade le ventre effleurant le granit et grattonnant les micros aspérités le sourire aux lèvres ?

 

Tout simplement parce qu'une donnée essentielle est oubliée dans l'équation : les Vosges du Sud hébergent quelques sites en granit sur un rocher bien comparable au support Haut-alpins : Martinswand, Lac Blanc et de nombreux petits sites.

Loin de ces grandes falaises drainant la majorité de la fréquentation, d'autres comme le Bouclier du Tanet sont propices à l'escalade plaisir avec une marche d'approche réduite, un environnement reposant émergeant de la forêt et de grandes envolées de 40 m centrées sur le 5 et le 6 (une petite vingtaine de voies).

Le rocher est fracturé à souhait : beaucoup de bonnes prises, des sections athlétiques et quelques pas blocs sur les pieds avec extension en prime. L'équipement en goujons, plaquettes et parfois en scellements protège bien avec parfois quelques pas bien obligatoires.

 

 

P1000784rec reg red comp  P1000795rec reg red comp

 

 

 

Facilement contournable par les côtés, les relais sont accessibles et permettent l'installation des cordes sans grimper en tête. Les groupes ne s'y trompent pas et envahissent l'espace pour leurs séances d'initiation au gaz et à l'escalade.

La visite du jour découvre avec surprise deux groupes de 20 étudiants partageant leur semaine d'intégration entre visite du milieu professionnel le matin et sport en pleine nature l'après-midi.

 

 

Du sommet, la vue bien dégagée sur la plaine est grandiose.P1000785rec reg red comp

P1000791rec reg red comp

Conseils pour atelier rappel !

P1000792rec reg red comp

La foule applaudit les exploits des "moulinettistes" .

 

Si le choix de ce site est guidé par la recherche du calme, dès le parking, on entend si un groupe occupe les lieux sans avoir à marcher au pied pour s'en rendre compte et ainsi, changer d'objectif directement.

 

Sur le topo 2010 des Vosges du Sud, l'accès est indiqué par les prés en pente à gauche des remontées mécaniques des pistes de ski. Souvent cloturés, difficile d'envisager pénétrer ce terrain privé .

 

Aussi, préférer l'accès direct par la forêt plus sympa et plus rapide (15 minutes) .

A hauteur d'une cabanne des téléskis, traverser le lacet de la route à droite et monter le petit talus pour pénétrer dans le bois. Repérer un chemin bien marqué par la fréquentation qui monte tranquillement en longeant de loin un ruisseau. Ce sentier arrive directement au pied de la falaise par une approche très agréable.

 

En redescendant, vallée de Munster oblige, vous pourrez rendre visite à la ferme voisine pour ramener quelques fromages locaux.

 

 

 

 

 

Repost 0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 18:53

 

 

Avec un mois de septembre 2011 parmi les plus chauds des 50 dernières années, la sécheresse de la végétation laissait craindre le pire.

Avec le fort mistral du week-end dernier, le niveau météorologique est classé en noir et les massifs sensibles sont bouclés. Malgré la vigilance extrême des pompiers, ce sont les pentes du Baou des 4 Ouros sur les hauteurs de Toulon qui s'embrasent.

Les rafales tourbillonnent et poussent les flammes vers les falaises. Les secteurs d'escalade du bas ("Cayenne" et "Minarets") sont en première ligne et même une partie du balcon au-dessus subit des dommages.

 

 

 

 

 

Les Canadairs luttent contre ce vent tournant pendant 4 heures.

 

Bilan : 5 hectares détruits par les flammes et un paysage funeste.

 

Quelle tristesse !

 

 

 

Repost 0