Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 09:13

 

 

 

Samedi 2 juin 2012, il y avait comme un petit air de "Clean Up Day" à l'Etoile Noire.

On se serait cru 9 ans en arrière quand Olivier et Jean-Phi accueillaient les bénévoles pour nettoyer le site.


Encore une fois, ce sont les grimpeurs, si décriés par les défenseurs de la nature qui sont à l'origine de cette matinée de nettoyage ; les mêmes qui ont donné l'apparence actuelle à tout le site en le débarrassant de la majorité de ses déchets lors des cinq années de "Clean Up Day" entre 2003 et 2007.

 

Profitant du soutien logistique de l'opération "Calanques Propre" et du "Collec-tif", Matthieu Lupo et Nicolas Mitaut au nom de l'association des Carrières du Loin, invitent le Comité Départemental 13 de la FFME à délocaliser une part de sa participation vers l'Etoile Noire.

Communication à l'appui : une moitié va nettoyer En Vau depuis la Gardiole et l'autre à La Ciotat.

 

Ainsi à 9h, Vincent Vilmer distribue sacs poubelles et gants aux grimpeurs de tous âges venus donner de leur temps pour une action d'intérêt général.

 

 

 

P1050107rec reg red comp  P1050111rec reg red comp

 

 

 

Un grand merci aux clubs d'escalade qui ont répondu présent (Progression Verticale, Destrousse Escalade, le G.U.M.S.) ; ils permettent ainsi la sensibilisation des plus jeunes pour ne pas jeter leurs déchets dans la nature.

 

 

 

 

 

Dès le parking de Fardeloup, sacs en main, chacun se fait un devoir de le remplir avec tout ce que le regard accroche.

 

P1050112rec reg red comp

Du plus basique au plus original : "oh, le beau slip Calvin Klein !"

 

P1050114rec reg red comp

  Mais aussi quelques découvertes fleuries : sans doute la sépulture d'un fidèle animal de compagnie ...

 

P1050118rec reg red comp

 

 

 

  Les sacs se remplissent au rythme des secteurs croisés : Portail, SDF.

Les plus jeunes ramassent minutieusement jusqu'aux plus petits débris. Un bon espoir pour l'avenir ... 

 

 

P1050127rec reg red comp  P1050128rec reg red comp P1050122rec reg red comp 

 

 

  Le vallon au sud de l'ilot central de l'Etoile Noire regorge encore de décombres imposantes : ferrailles, bidons rouillés, frigo, pneus de toutes tailles, ...

 

 

P1050152rec reg red comp  P1050142rec reg red comp
 P1050153rec reg red comp  P1050155rec reg red comp

 

 

 

 

  Les déchets sont regroupés le long de la route et seront ramassés dès le début de semaine suivante par les services de la mairie de La Ciotat.

 

 

 

P1050120rec reg red comp

 Récolte fructueuse juste au parking au fond du vallon sous le SDF et encore, il en reste en descendant la route ...

 

P1050130rec reg red comp

P1050160rec reg red compLa preuve de l'efficacité des 30-40 personnes participant à l'opération !

 

 

 

 

Une partie des bénévoles nettoyeurs de l'Etoile Noire devant leur "récolte" au SDF :P1050169rec reg red comp

P1050166rec reg red comp

Recyclage confortable des pneus géants !

P1050151rec reg red compPique-nique avant d'enchainer la séance de grimpe pour Matthieu Lupo et les minots de ses clubs Destrousse Escalade et Progression Verticale.

 

 

 

La quantité de déchets ramassés en à peine 3h de temps est toujours ahurissante : merci à la trentaine de participants qui ont oeuvré pour le plaisir de tous.

 

 

 

 

Ils pouront poursuivre la journée à grimper tantôt en plein cagnard, tantôt à la recherche des secteurs ombragés ...

 

 

Olivier dans  "Revoluchon" au SDF : 6b+ au plus simple et 6c+ avec l'éliminante uniquement dans la fissure finale  !

 

 

P1050134rec reg red comp

 P1050181rec reg red comp

 Protégé d'un élégant Borsalino en paille , Nicolas ne craint pas le soleil au SDF dans les premiers mètres de "Labaladavachou" 6b+.


 

Olivier, notre visiteur monégasque s'est bien régalé jusque dans les difficiles "Deux bonzes" 7c au Dièdre.

P1050187rec reg red comp

 

 

 

 

 

 

Pour préserver l'état du site, continuons à ramasser les détritus abandonnés pendant toute l'année (même si ce ne sont pas nos déchets !).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 00:06

 

 

En 2004, la sortie du topo des Calanques s'était soldée par une véritable course contre la montre. Communiquée à l'avance, la soirée de lancement devait fournir les tous premiers exemplaires aux invités. Nota Bene, l'imprimeur, dut oeuvrer d'arrache-pied pour livrer en temps en heures une centaine de topos.

 

Autre temps, autre moeurs ... en 2012, la gestation du nouveau topo des "Escalades phocéennes" s'est étirée sur de nombreuses années et le lancement s'est fait directement en boutiques.

Une quinzaine de jours après la publication, Gilles Bernard et ses acolytes se dédoublent pour remercier tous les contributeurs et rencontrer tous les grimpeurs à l'occasion de deux soirées dédicaces.

 

La première s'est déroulée le mardi 29 juin 2012 à la salle "La Boite à Grimpe" de Mazargues à Marseille.

 

 

Stand de vente directe avec un prix réduit exceptionnel pour les participants à cette soirée !

 

P1050036rec reg red comp

 

Avec le sourire, record de vente assurée  !

P1050067rec reg red comp Hervé, Gilles et Gwen' : trois auteurs réjouis !

 

  Gilles et Hervé entourent Vincent Vilmer, le "monsieur falaises" au sein du Comité Départemental FFME des Bouches du Rhône.

 

P1050039rec reg red comp

  Georges Tuscan évoque quelques souvenirs en tournant les pages du topo.

Avec son frère Alain (à droite) puis relayé par Fred, le team "Tuscan" est un grand acteur du développement de l'escalade autour de Marseille.

 Au centre, Bernard Privat, président du BMC et de l'association "Les grimpeurs" (éditrice du topo), n'est pas en reste avec de nombreuses voies à la chaîne de l'Etoile et dans les Calanques.P1050060rec reg red comp

 

 

 

 

  En présence de nombreux amis et contributeurs du topo "Escalades phocéennes", Gilles, Gwen' et Hervé, les trois auteurs, se sont livrés au jeu des dédicaces : entre formulation efficace, précision de l'improvisation ou difficulté de personnaliser, le rythme est différent de l'un à l'autre.

 

 

P1050045rec reg red comp  P1050049rec reg red comp  P1050074rec reg red comp

 

 

 

Autour d'un apéro convivial, les discussions s'enrichissent de surprises, de découvertes dans le topo et de commentaires élogieux.

 

Entre temps, le grand ordonnateur du projet, Gilles Bernard, fait un discours de présentation sur la génèse de ce topo (idée formulée avec Daniel Gorgeon dès 1992), sa réalisation longue mais compréhensible vu la matière et la quantité d'informations et l'association "Les grimpeurs" qui a pris le relais de la FFME (refus de labellisé le topo) au titre d'éditeur.

 

 

 

 

Visite amicale de deux grands noms de l'escalade phocéenne : Philippe Légier et Daniel Gorgeon (président du CD13 FFME pendant 17 ans qui a considérablement développé l'escalade dans le département).

P1050076rec reg red comp

 

 


Cinq grimpeurs labellisés "Escalade-Fac'" millésimés années 2000 : clin d'oeil à Guy Morizot qui a formé et initié des centaines d'étudiants-grimpeurs à Marseille.

Du CAF Marseille au BMC, quelques-uns ont poussés leur passion de l'escalade jusqu'aux carrières prestigieuses de moniteurs.

  P1050078rec reg red comp2

Nicolas, Sabrina, Michaël, Matthieu et Nicholas.

 

 

 Réunion d'ouvreurs-équipeurs en pleine relecture de leurs dédicaces : François Ranise, Jean Devaud et Hervé.

 

P1050079rec reg red comp2

 

 

 

 

 

Prochaine étape, une semaine après, le mardi 5 juin 2012 à la salle Grimper d'Aix : dès 19h, soirée avec barbecue, apéro, organisée par toute l'équipe de Grimper.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par cmel - dans Topos
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 15:23

 

 

 

Trois jours de pluie de suite à Marseille et c'est la profonde déprime : les ventes d'anti-dépresseurs sont décuplées, les consultations psy saturent, le moral est en berne  !

Le meilleur remède est un coup de Mistral et hop, tout est oublié ; la confiance remonte en flèche .

 

Mais alors comment font nos amis grimpeurs du "nord" ?

Surtout avec un printemps 2012 aussi pourri, alternant pluie et averses, entrecoupés de quelques orages !

 

Par exemple, autour de la fameuse forêt de Fontainebleau où les conditions doivent s'ajuster au millimètre pour assurer la réussite d'un projet extrême.

 

La solution réside dans un moral en béton qui se satisfait de la moindre fenêtre météo positive et d'une connaissance parfaite et ultra-spécialisée de celle-ci.

La maitrise du micro-climat bleausard est le secret de l'épanouissement du grimpeur local.

A l'affut du moindre souffle des vents, de l'évolution des dépressions, de leur orientation, il saura choisir précisément le secteur aux tops conditions où la pluie s'éloignera quelques heures et où le grès saura sécher en quelques minutes.

 

C'est ainsi qu'au petit matin, on retrouve le parking du Cuvier déjà bien garni alors que le soleil est encore bas.

A ce jeu des "fanaticos" spécialistes de la météo, les plaques minéralogiques ne trompent pas : ce sont surtout des hollandais et quelques anglais qui sont les premiers arrivés.

 

 

 

P1040448rec reg red comp

 

 

 

Au centre du Cuvier, la micro place au milieu des blocs est un carrefour où tout le monde se croise.

 

Etonnamment, chacun déambule sans se préoccuper du voisin et sans se saluer.

Déviance dû à la mentalité parisienne, à l'individualisation poussée ou une nouvelle incursion de l'esprit urbain qui se développe en forêt ?
Les sudistes font tâche à lancer des "Salut !", "Bonjour" presque dans le vide. Choquant ? On fait partie de la même famille, celle des grimpeurs en pleine nature, non ?

 

 

Enfin, peu importe, place à l'escalade sur ces blocs noirs aux coulées blanches (ou l'inverse).

 

Réveiller en douceur le système musculaire est un objectif délicat à atteindre : quasiment pas de marche d'approche pour faire battre le coeur et les blocs les plus simples tirent déjà sur les bras.

 

Ici les cotations blocs font références et sortir un 5+ est déjà une belle réussite car il faut des doigts, de la technique d'adhérence, de la confiance et une bonne coordination.

 

Ce mélange, Vincent Scharwatt, notre correspondant spécial de la CMEL à Bleau, le maitrise idéalement.

Vêtu de son tee-shirt fétiche de l'Etoile Noire 2011, il nous fait encore le guide dans cette séance improvisée à l'aube.

 

 

Décomposé dans un 4+ ou 5- ??? Enfin, ce n'est pas simple et il faut croire en ses pieds arqueboutés sur les arrondis de ce grès usé.P1040454rec reg red comp  P1040455rec reg red comp
 P1040456rec reg red comp  P1040457rec reg red comp

 

 

 

 

 

 

"Vas-y ! Avec le crochet talon, ça passe tout seul !"


 P1040461rec reg red comp

"La Leininger" est un 5+ à l'image des blocs de ce niveau au Cuvier : un passage décrit avec toute la simplicité du monde par le grimpeur local aguerri au style de Fontainebleau.

 

 

A la répétition, ce n'est pas la même histoire et les trois premiers mouvements deviennent une barrière.

"Il faut juste croire au pied droit ! Il est marbré mais si tu pousses fort dessus, ça tient ! Et tu attrapes l'inversée à gauche ... "

 

 

Le pélerinage du Cuvier conduit invariablement les pas du visiteur vers "La Marie Rose". Premier 6A de la forêt, ce bloc fait encore aujourd'hui référence. D'une part, sa position centrale conduit à passer devant en toutes occasions et d'autre part, sa difficulté est toujours d'actualité : bloc référence et étalon de cette difficulté.

Bienheureux celui qui l'a mis sur son carnet de croix et qui n'a plus à multiplier les essais infructueux.

 

Autre référence en 6A à quelques mètres de là : "La Nescafé".

Ce passage en dalle réclame quelques forces dans les doigts mais surtout une confiance et une grande précision dans les pieds... ceci jusqu'au sommet.

 

P1040464rec reg red comp  P1040465rec reg red comp

 

 

 

Direction le Cuvier Rempart pour le projet de la séance : la traversée de "La minute nécessaire de M. Cyclopède" en 7C.

 

Le nom fait référence à un programme court de 1982 où Pierre Desproges parodie la leçon de choses en revisitant des sujets tabous et cloturant par la formule rituelle "Etonnant, non ?".

A Bleau, c'est une traversée en 7C ouverte par Jean-Pierre Bouvier ; peu de répétition de ce passage bien technique avec de multiples variantes de 7B à 8A+ ...

 

Dès le premier essai du jour, l'enchainement est validé : surpris d'une réalisation si directe, le photographe n'a que ces quelques clichés improvisés pour illustrer la perf' ; pas de seconde chance pour la vidéo ; dommage ...

 

Du départ à droite, traverser sur quelques réglettes ...P1040473rec reg red comp  ... et crocheter le bac au milieu de la traversée.P1040474reg red comp   Ramener l'autre talon avant de changer d'orientation pour amorcer la suite.P1040475reg red comp
  Après avoir calé un talon droit avec précision, attraper la fente et se regrouper pour le dernier mouvement dur.P1040478rec reg red comp   Crocheter talon gauche pour le blocage et envoyer main gauche dans la prise suivante.P1040479rec reg red comp

P1040481rec reg red comp

  Se rétablir pour sortir dans le "N°4 Rouge" et c'est gagné !

 

Bravo !

 

 

 

 

 

P1040484rec reg red comp

Proche de "Fatman", un célèbre 8A+/8B (dans le surplomb coupé sur la gauche de la photo) et à droite de "Big mama"(la proue déversante en 7A), une dernière montée dans "La tête de veau" 6A : quelques mouvements physiques sur bonnes règles puis un dernier pas tout en haut où le mental fait la différence

 

Pas aujourd'hui en tous cas ...

 

 

 

Ainsi en moins de deux heures, le bleausard peut se satisfaire d'une séance régulière même au coeur d'un printemps médiocre.

 

A ruminer sur les falaises phocéennes

 

 

 

 

Repost 0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 18:48

 

 

Du microbe au benjamin, les plus jeunes grimpeurs ont déjà le gout de la compétition et veulent en découdre pour aller le plus haut.

 

La F.F.M.E. n'organisant des compétitions qu'à partir des minimes, les principaux clubs de Marseille et alentours (BMC, ECA, Gemo Gecko, AS Grimper, Auriol Aventure, Progression Verticale, ...) se sont arrangés pour répondre à l'envie de leur plus jeunes adhérents.

Ainsi est né la "Coupe départementale des minots" qui se déroule successivement sur les murs des clubs participants.

 

Cette année en mai 2012, le club Gemo Gecko accueille les grimpeurs sur le superbe mur de Gémenos.

 

 

Dernière finition des voies avant l'arrivée des concurrents.P1040941rec reg red comp  Début de la compétition : les voies les plus faciles servent d'échauffement afin d'engranger des points et avant de s'attaquer à plus dur.P1040967rec reg red comp

 

 

 

Des inscriptions aux podiums récompensés par des lots, en passant par la gestion de la buvette, l'ouverture des voies pour chaque catégorie d'âges, la comptabilité des points pour chaque concurrent, Olivier Didon et Stéphanie Golfier gèrent parfaitement l'ensemble assistés de tous les adhérents du club.

 

Les parents et encadrants sont sollicités comme arbitres pour juger des prises de zones atteintes et des enchainements réussis.

Les voies les plus dures montent jusqu'à 7a dans le grand dévers.

 

Avec la disparition de la salle Grimper de St Marcel, le club AS Grimper s'est considérablement réduit et du coup, l'affluence général s'en ressent.

Néanmoins avec plus d'une cinquantaine d'enfants, l'animation et la ferveur sont au rendez-vous.

 

On peut même acheter le tout nouveau topo des "Escalades phocéennes".

 

P1040952rec reg red comp  P1040956rec reg red comp

 

 

Cette belle initiative perdure pour la joie des grimpeurs en herbe ...

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 12:14

 

 

Inadmissible !

 

Insupportable !

 

Après la découverte de nouvelles dégradations à l'Etoile Noire, c'est notre cri de colère !

 

Marre de ces nouveaux "usagers" qui s'approprient le site des anciennes Carrières du Loin à La Ciotat sans tenir compte ni des autres utilisateurs, ni de l'espace naturel.

 

Marre de voir les résidus de leurs passages : que ce soit les centaines de billes (pleine ou non de peinture) utilisées par les pratiquants du air-ball (jeu de guerre avec réplique d'armes projetant des billes plastiques) ou de paint-ball qui eux, s'affirment glorieusement en écrasant leurs projectiles pleins de peintures sur les falaises d'escalade (exemple sur la paroi du SDF).

L'espace est libre d'accès pour tous mais respectez-le !

Tirez sur des cibles amovibles et ramassez tous les restes de billes !

 

Impact de billes de peinture du paint-ball sur la paroi du SDF !

P1040763rec reg red comp

 P1040764rec reg red comp

 

Même les grimpeurs ne peuvent s'empêcher de montrer leur présence .

Eduquons les jeunes à respecter leur terrain de jeu naturel !!

Heureusement que ce n'est que de la cendre ...

 

Marre de ces tagueurs qui n'ont pas trouver d'autre moyen de prouver leur existence que de taguer les falaises ! Les murs des cités ne leur suffisent plus (et même les grimpeurs s'y mettent) ?

 

Marre de ces pseudos fêtards qui sifflent leurs bières et laissent les cannettes vides en souvenir ... s'ils ne les ont pas fracassé sur le rocher !

 

Marre de ces motards qui prennent plaisir à faire ronfler leur moteur et (pour certains) gardent leur vitesse excessive à l'approche de piétons (à quand un accident ?).

 

Marre de ces entrepreneurs fainéants qui viennent vider leur fond de bennes avant de charger des dalles de grès.

 

Marre de ces conducteurs (sans doute invalides ? ) qui trouvent la force d'ouvrir (illégalement) la barrière au parking de Fardeloup et roulent en voiture pour s'éviter 5 minutes de marche.

 

Marre de ces abrutis qui vont jusqu'à déverser leur huile de vidange dans la pelouse du secteur SDF.

 

Des traces bien grasses sur le rocher ...

 

 

P1040761rec reg red comp

 ... et un peu plus loin, les restes encore frais de l'huile de vidange ...

P1040760rec reg red comp

 ... le bidon-réceptacle (pelouse du secteur SDF).P1040762rec reg red comp

 

 

Marre de ce laxisme ambiant qui nous possède tous et laisse s'échapper un sac plastique, un mouchoir, du strap, une bouteille d'eau, ... sans chercher à le ramasser.

 

 

Marre de voir se dégrader un site que nous aimons tant et pour lequel nous nous sommes tant investis !

 

 

A La Ciotat, nous glorifions à longueur d'articles énamourés le site d'escalade de l'Etoile Noire.

Son grès, ses couleurs, ses voies et son cadre nous enchantent.

 

Nous ne sommes pas les seuls et cet espace s'est partagé convivialement entre diverses activités dont les promeneurs sont les plus nombreux et farouches adeptes.

 

Retrouver autant de monde sur place est une belle récompense quand on se rappelle l'état d'origine des anciennes Carrières du Loin et les efforts consentis pour lui redonner l'aspect le plus naturel et propre possible.

 

En effet, si le site est si agréable aujourd'hui et apprécié d'un nombre croissant, c'est le résultat de l'action des grimpeurs qui ont déblayé entre 30 et 40 tonnes de déchets lors des actions "Clean Up Day" pendant les années 2000.

 

En aucun cas, nous ne voulons retrouver le dépotoir qui existaient ici jusqu'à la fin des années 90'.

 

Alors, stop aux dégradations quelles soient anodines ou plus polluantes et destructrices !

 

Que chacun fasse l'effort de ne rien laisser après son passage et prennent même sur soit pour ramasser les "oublis" des autres.

 

 

 

 

Pour faire suite à cette déclaration, sachez que "l'association des Carrières du Loin" participe à l'action "Calanques Propres" le samedi 2 juin 2012.

Rendez-vous à 9h au parking de Fardeloup pour recevoir gants et sacs poubelles afin de nettoyer le site de l'Etoile Noire.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 23:03

 

 

 

 

Chaque année, la fin de l'hiver s'annonce précocement courant du mois de mars par un net regain de chaleur.

 

Chaque année, les grimpeurs croient reconnaitre les signes tant médiatisés du réchauffement climatique et s'apprêtent à migrer vers les faces ombragées.

 

Chaque année, le printemps s'exprime alors de manière chaotique à grand renfort de coups de vents, de giboulées et de temps mitigé.

 

Chaque année, le retour à la réalité s'affirme proportionnellement au retour de la fréquentation des faces suds bien abritées du vent.

 

 

 

  Et pourtant, chaque année, on se fait avoir par quelques incursions mal négociées sur les parois rafraichies.

 

Par exemple, cette déconvenue à l'ombre du secteur "Papillons" de l'Etoile Noire atteint un pénible record de résistance au refroidissement : une longueur avant de s'exiler prestement.

Mais quelle longueur !! Un magnifique dièdre fissuré et royalement sculpté en 5b+ : Stef' dans "Invasion de chenilles".


P1040109rec reg red comp

P1040121rec reg red comp


P1040131rec reg red comp

 

 

C'est ainsi qu'en plein mois d'avril, l'Etoile Noire a ressorti ses tubes de l'hiver avec son alignement de secteurs en face sud : baignés de soleil et abrités des rafales (pas trop fortes) du mistral.

 

Du secteur Dièdre (le plus abrité du vent mais perdant les rayons du soleil le plus tôt, au milieu de l'après-midi ; ~15h30), au secteur "Avec vue sur la mer" (ensoleillé juste le matin et subissant les tourbillons de tous les vents), chaque secteur a son style et ses avantages.

 

 

Zoom sur les biens connus mur du Grisbi et Fissures !

 

 

Avec sa variété faite de dalles à friction, de succession de réglettes et de passages blocs à doigts dans de fines fissures ou sur de bonnes prises au rebord rectangulaire ou bien arrondi, le secteur du Grisbi constitue un bon objectif. 

 

 

  Anthony découvre les sensations du pied à plat sur le sur-adhérent grès de "Politique friction" 5c.P1020032rec reg red comp P1020034rec reg red comp
  Scène volée de la vie des grimpeurs au départ de "Le cave se rebiffe" 5c+.P1020042rec reg red comp

  Dans cette même voie, plutôt que d'éviter le départ par la gauche, l'intérêt est de rester face au ring pour aligner deux-trois extensions sur bonnes prises et un rétablissement facile au sommet de la petite plate-forme.

Un petit effort ?!!

 

P1020044rec reg red comp

 

 

 

Dès la disparition du soleil vers 16h30, la fraicheur sonne le départ ... vers le secteur voisin des Fissures ... (au moins 30 minutes d'ensoleillement supplémentaire).

 

 

 

 

Encore une voie intéressante au Grisbi : la fissure de "Pas triste ça !" en 6c+.

Parade obligatoire pour le départ bloc avec les pieds bien hauts (la zippette casserait le dos ).

Ensuite, un mousquetonnage délicat avant de bien respecter l'ordre de saisie des prises dans le crux pour réussir à s'étendre jusqu'à la règle de sortie.

Jolie !

P1020058rec reg red comp

Vue sur les parois ocres du four des Fissures : agréable quand le mistral rabat quelques filets de vents qui rafraichit ... sans refroidir !

 

P1020104rec reg red comp

  La grande classique de ce mur est "Faucon millenium" : un dièdre aux prises franches, souvent généreuses mais qui réclament à la fois une bonne allonge et quelques ruses de bon observateur (ça passe un coup à gauche, un coup à droite). P1020113rec reg red comp   Longtemps proposé à 6a, cet itinéraire dresse un ultime blocage athlétique sous le relais ; réussir à saisir "l'oeil du faucon" pour clipper le relais justifie pleinement le 6a+. P1020133rec reg red comp

 

 

 

Difficile apprentissage des techniques de fissures (verrous, dülfer) dans "1941" 6b/6b+.

P1020136rec reg red comp

  Les rails du secteur "Fissures" !!P1020091rec reg red comp

 

 

L'autre voie abordable du coin est "1941" 6b/6b+ ; un ticket d'entrée pas trop dur qui permet de grimper une vraie fissure : tenter un ou deux verrous de poing, pousser les pieds à plat sur une section de dülfer.

 

Une variante de sortie à gauche (même difficulté dans cette traversée sur petites règlettes) permet de rejoindre le relais isolé de "Sex Friends" afin de la mouliner et la tester.

Cet itinéraire est (presque) sans équipement et se protège naturellement.

 

Les différentes visions de l'escalade se partagent aisément sur Internet.

Ainsi, la culture anglo-saxonne perce en France et remet à la mode l'escalade sur coinceurs dans une simple longueur (le style dit "Terrain d'Aventure" ou T.A. se rattache toujours à l'ouverture en plusieurs longueurs).

Rebaptisée TRAD, elle consiste à grimper une couenne en se protégeant sur coinceurs, friends et sangles.

Copiant les amis  TRADistes d'Annot , "Sex Friends" se gravit donc sur protections naturelles à la mode british mais revisitée façon française (relais en place, ligne nettoyée, quelques plaques fragiles renforcées et un ring pour le pas de bloc du départ).

 

 

 

Amateur de à-vue de toutes natures, Olivier retrouve ses souvenirs de Wadi-Rum. Armé de sa quincaillerie, il nous permet d'observer le maximum d'emplacements de protection dans cette voie ... relativement pédagogique (toujours un bon écart pour évaluer la situation).
Attention :  sans expérience de cette pratique, mieux vaut d'abord mouliner la voie pour découvrir les bons emplacements de protection avant de se lancer en tête !

 P1020108rec reg red comp

Avant la fissure, le départ est bien bloc (et morpho dixit Stef' ) : un ring le protège pour éviter une mauvaise chute sur les blocs.

 

 

Avec un pas de bloc morpho au départ et une section à l'arrivée, la cotation s'évalue à 6a pour les grands et 6a+ pour les moins grands .

 

 

 

Profitez vite des dernières possibilités sur ces faces sud avant l'offensive de l'été !

 




 

 

 

 

 

Repost 0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 10:20

 

 

A La Ciotat, la salle d'escalade Bloc Session rythme la saison avec ses compétitions mensuelles "Bloc qu'on teste".

Le printemps arrivé, c'est le grand rendez-vous annuel avec le "Mega Bloc qu'on teste".

Il s'est déroulé samedi 14 avril 2012 sous un beau soleil un peu venté.

 

Encore un grand succès pour l'équipe d'animations de Bloc Session avec une forte affluence !

Bravo à Matthieu, Nicolas et Clément pour l'ouverture des blocs, l'ambiance et le bon déroulement de l'épreuve.

 

Avec des catégories pour tous les âges et tous les niveaux, chacun a sa chance pour remporter un des multiples cadeaux fournis par les sponsors locaux.

 

Les podiums se succèdent en fin de journée avant la soirée festive qui clôt cette belle journée.

 

 

 

P1040141rec reg red comp  P1040143rec reg red comp  P1040145rec reg red comp
 P1040142rec reg red comp  P1040144rec reg red comp  P1040146rec reg red comp

 

 

P1040147rec reg red comp

 

P1040151rec reg red comp

Catégorie Experte femme

 P1040148rec reg red comp  Catégorie Expert HommeP1040152rec reg red comp

 

 

Un petit article d'Escalade Mag ...

 

A l'année prochaine pour la même qualité !

 

 

 

 

 

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 12:15

 

 

A Lascours, le Grand Vallon destine la plupart de ses faces sud à l'escalade hivernale.

Réchauffant vite le calcaire blanc des lieux, le soleil réveille les fibres les plus engourdies et fait (parfois) tomber les tee-shirts .

 

 

 

P1000599rec reg red comp

 

 

 

 

Après quelques années de flou autour des possibilités d'accès, les grimpeurs ont modifié leurs habitudes (parking au village) et reviennent fréquenter avec plaisir ce site majeur du Garlaban.

 

Sans mistral, on peut se diriger vers les secteurs Basse Pression (autour du 6a-6b) ou le Sanctuaire (du gros 6 au 8 ; attention au vent qui tourbillonne facilement dans le cirque).

 

Si le mistral se mêle à la partie, alors les secteurs les plus prisés (et les plus abrités) sont Météo et Graffiti.

 

Le premier est le plus développé en terme de voies abordables (quelques 5 et beaucoup de 6). Le soleil arrive tôt et quitte la paroi en milieu d'après-midi.

 

Les voies sont courtes (15 à 20 m) et variées : beaucoup de réglettes et aussi des colonettes, des gouttes d'eau, des dièdres, des surplombs, du dévers, de la continuité et pas mal de pas blocs.

 

 

 

 

P1000181rec reg red comp"Ciel de traîne" 6a

Une belle variante qui sort à droite du 6c de "La Rivas". Tout se passe au début sur le calcaire agressif de Lascours jusqu'à un blocage dynamique qui permet d'atteindre la bonne écaille et de remonter ce joli dièdre.

 P1000186rec reg red comp"Le Mistral" 6a+

Dès le départ, le ton est donné : pas facile du tout ! Mieux avoir fait une voie avant car la case échauffement est sautée en démarrant ici à froid.

 "Rosalie" 6b

A partir de l'éperon rocheux (renforcé), ne pas hésiter à faire un léger crochet à droite pour tenir une bonne prise excentrée (sinon, la cotation s'envole vers... 6c+ ?). Bel alignement de réglettes et superbe final en dièdre à grosses prises.P1000196rec reg red comp

 "Nanti-cyclone" 7a

Un départ à méthodes et à arquer puis une section fine sous le surplomb.

La sortie directe dans le surplomb monte à 7b (un peu éliminant car on est tenté de prendre l'arête à gauche des points).
P1000202rec reg red comp

 

 

 

 

 

 

Le secteur Graffiti héberge le grand mur qui a fait la réputation de Lascours. Les coulées ocres sont parcourues de voies de plus de 30 mètres  en 7 et 8, à la fois techniques, résistantes et ... engagées (Paul Dewilde a rajouté quelques points pour réduire cet engagement).

 

 

 P1000704rec reg red comp

P1000706rec reg red comp

Les membres de la Team Climbouse en action !

 

 

 

 

 

 

Bien abritée du mistral, cette falaise a le privilège de bénéficier des derniers rayons du soleil avant d'être masquée par la crête en face.

 

 

 

 

P1000689rec reg red comp

 


 

 

 

Alors, ce magnifique balcon est-il réservé à l'élite ?

L'élite des motivés prêt à marcher plus de 30 minutes, oui !

L'élite de l'escalade ? Non, pas seulement ! De superbes lignes en 6 encadrent le grand mur.

A gauche, trois voies au départ bloc sur un mur gris à gouttes d'eau.

P1000720rec reg red comp

"Le dièdre Guidi" 7a : voie d'échauffement pour les octogradistes et belle envolée pour tous.


  Ornement rituel !?

P1000712rec reg red comp

 

 

 

 

 

 

P1000697rec reg red comp

 

"Privat investing" 6a

Un départ bloc puis de bonnes règles avec des rings un poil espacés.

 P1000703rec reg red comp

 

"L'Inconnu" 6c

Un départ toujours aussi bloc et de nombreux pas à franchir au prix d'une bonne lecture. Gardez les yeux ouverts !

 

 

 

A droite, cinq voies splendides de 6a+ à 6c+ avant le bombé aux lignes ardues en gros 7.

 

Bon fin d'hiver à Lascours !

 

 

 

Repost 0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 12:19

 

 

Au sud-est de Marseille, le vallon des Néréides fut développé pour l'escalade sur une idée de Jean-Marc Zanoglio, directeur du centre social des Néréides dans les années 1990.

Aidé des équipeurs de l'époque et de Daniel Gorgeon, président du CD13 FFME, le projet fut vite sur pied pour faire grimper les jeunes du quartier.

Vingt ans plus tard, le site semble abandonné par les grimpeurs ... mais pas par la végétation.

En l'absence de passage, elle referme les sentiers des secteurs les plus hauts perchés et colonise les gros bacs des dalles.

L'entretien fourni par Philippe Azémar suffit juste à laisser en bon état les secteurs bordant le fond du vallon. Profitant du rééquipement de quelques relais, il rajoute quelques lignes pour le plaisir des groupes de scolaires qu'il encadre ici (grâce à l'accès facilité par le réseau RTM).

 

L'avantage avec les voies équipées, c'est que même avec un relatif abandon, les rings sont toujours là et il suffit de les redécouvrir sous le lierre ou la salsepareille.

 

Si on dépasse l'image laissée par le parking et la cité des Néréides, les falaises sont très intéressantes : accès rapide, voies d'initiation et de perfectionnement en 4, 5 et 6, bon équipement en scellements, essentiellement en dalle.

 

Pour plus de difficulté (jusqu'à 7b), il faut rejoindre le secteur du Cirque. Développée entre 1992 et 1993 par la famille Tuscan et leurs amis, la paroi s'est teintée de rouge lors d'un récent incendie.

 Première épreuve, retrouver le chemin. Au retour, il apparait clairement (mais ça bartasse bien à l'aller) : depuis la cité des Néréides et le parking, ne pas descendre vers le bas du vallon comme pour le reste des secteurs, mais aller directement en face (à côté du jardin d'enfants). Trouver un chemin qui traverse la bordure dense de végétation et remonte droit dans le talus vers la falaise tout en haut.

 

L'objectif du jour est simplement de faire quelques photos dans la partie droite du Cirque.

La visite express du site nous fera sans doute revenir pour une vraie séance.

 

 

 P1000656rec reg red comp

 

 


 

 

P1000675rec reg red comp

Pour l'instant, la voie "Leozeleba" servira d'écrin à la séance photo.

 

C'est François qui monte directement dans ce 6b+ technique et à doigts (surtout dans une section clé) : dur de tenir les prises le temps de la pause photo  !

 

 

P1000663rec reg red comp

 

 

La révision à la descente permettra d'identifier de meilleurs prises qui correspondent mieux à la cotation.

 

 

 

P1000651rec reg red comp   Une belle cheminée à gauche du secteur Prises de cristal des Initiés :P1000647rec reg red comp

 

 

En guise de reconnaissance, le pied de voies de cette partie droite du Cirque est maintenant débroussaillé : l'espace dégagé est suffisant afin d'accueillir correctement les sacs et l'assureur.

Profitez-en !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 12:01

 

 

En janvier 2012, enfin, c'est l'épilogue du feuilleton des tee-shirts de l'Etoile Noire cuvée 2011 !

A l'occasion d'une séance d'escalade sur notre site préféré de La Ciotat, la C.M.E.L. propose de livrer les précieuses parures.

 

Seuls à répondre positivement à l'invitation, les membres de la famille Dalbavie ont été récompensés par un festin de pâtisserie : gâteau au chocolat, tarte et galette des rois, le tout joyeusement arrosé de cidre .

Les enfants salivent à l'idée de "tirer les rois"... Malgré les tentatives répétées pour arranger le sort, la fève persiste à se tromper de destinataire. 

Peu importe tant que l'espace de jeux est fourni en occasions de se défouler  : construction d'une cabane au pied des blocs ou sous les pins, tour en VTT, balançoire au bout de la corde et accessoirement, escalade répétée d'une voie...

 

 

P1000883rec reg red comp  P1000895rec reg red comp

 

 

 

Les adultes restent terre à terre : tout en partageant les dernières nouvelles, ils alignent les voies en 5 et 6 pour se réchauffer du temps frais.

Même par un jour de mistral, le ciel reste gris. La face sud du secteur Grisbi est bien abrité mais ne bénéficie pas du soleil en ce jour de janvier .

C'est ce qu'on appelle en Provence le "Mistral noir" = tous les inconvénients du vent du nord (fortes et froides rafales) mais sans les avantages (temps dégagé et brillamment ensoleillé pour les faces sud à l'abri).

 

C'est un aperçu du prochain épisode glaciaire qui traversera le pays en février .

 

 

Jean-Phi reprend dans le dièdre en 6a+.

A voir les traces de gomme sur le grès, cette voie connait un succès... mérité.

P1000865rec reg red comp

P1000874rec reg red comp 

 

 

 

 

Poursuite de l'exploration du sestogrado avec "Razzia sur la chnouf" 6a+/6b. Un départ commun avec la directe en 6c puis une bifurcation vers la droite pour remonter l'arête bordant le mur.P1000816rec reg red comp

  Toujours un peu sableux pour le premier grimpeur ...

... mais propre pour les suivants si le brossage est généreusement produit par le débroussailleur des méthodes .

P1000826rec reg red comp

 P1000833rec reg red comp   Le départ mêle prises profondes, fermeture de bras et adhérence de pied : tout le cocktail de l'Etoile Noire loin des habitudes acquises en salle .P1000835rec reg red comp

 

 

 

 

 

 

P1000888rec reg red comp

Les enfants s'amusent aussi dans "Le cave se rebiffe" 5c+, même si l'espacement entre les prises est parfois un peu morpho'.

 P1000841rec reg red comp

Nath' se réchauffe tant bien que mal dans les adhérences pures de "Politique Friction" 5b+ : un départ surprenant tout en friction puis de bonnes réglettes rassurantes et classiques.

 P1000854rec reg red comp   Jean-Phi profite d'une dernière moulinette dans "Des pissenlits par la racine" et confirme le 6c+ : une courte section bien intense appréciée des fins observateurs (viser la vraie bonne prise de sortie) et des amateurs de placement.P1000915rec reg red comp

 

 

 

 

En guise de conclusion, quelques mots sur l'état d'esprit de certains grimpeurs et leur abondante utilisation de la magnésie :

 

Les traces de magnésie de quelques usagers des falaises, adeptes de la sur-consommation de cette poudre blanche et de l'absence de brossage ultérieur, tapissent de nombreuses voies à l'Etoile Noire (comme sur tous les sites du Sud ?!).

Volonté de marquer leur présence de façon durable ?

De montrer combien le site leur plaît et de prouver la fréquentation constante même aux heures les plus froides de l'année ?

Ou encore preuve d'irrespect pour le rocher, ce médiocre minéral qui ne sert que de vulgaire support à leur performance si gratifiante ?

Sûrement une once de tout cela, teinté d'ignorance issue de l'apprentissage en salle !

 

Mais surtout, la faignantise à la fois de réduire (ou modifier) sa consommation de magnésie et celle de s'astreindre à un brossage systématique à la descente, respectueux du rocher et des prochains grimpeurs.

 

Alors, si vos doigts baignent de transpiration, si la magnésie est une nécessité, faites l'effort de nettoyer vos épanchements sur le grès que nous aimons tous !

 

Merci d'avance !

 

 

 

 

 

 

Repost 0