Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

14 février 2006 2 14 /02 /février /2006 00:00

L'horloge biologique égrène son cycle implacable.

Les jours rallongent et les vagues de grand froid sont moins fréquentes : le printemps se rapprochent !

Annonciateurs des beaux jours, ce sont les cocons, boules blanchâtres pendus aux branches de milliers (millions) de pins, qui commencent à se vider.

La procession des chenilles se met en place.

 

Un émerveillement pour les touristes de passage qui s'extasient devant cette organisation instinctive et sans faille, mais une réelle calamité pour les pins du sud.

A voir les innombrables cocons sur les branches, ce n'est pas notre action limitée (casser la branche loin du cocon pour ne pas le toucher et l'écraser) qui peut enrayer l'invasion : les pins colonisés, d'abris pour l'hiver finissent en garde-manger pour les chenilles voraces avant de crever sur place et ceci quelque soient leurs tailles.

Pour nous marcheurs avertis, c'est l'effet urticant de leur duvet qui est à redouter : plaques et démangeaisons sur la peau ; l'oeil est le plus sensible puisque c'est une ulcération cornéenne qui est risquée. Ne pas se frotter le visage après contact avec les pins voisins. Se méfier des jours de vents !

Samedi dernier, c'est même le rocher qui hébergeait quelques belles files indiennes. Le bras tendu pour chercher une prise salvatrice, la vision de cette petite bête nous faisait changer de réglettes automatiquement.

 

Encore un bon mois à être vigilant !

 

 

Repost 0
13 février 2006 1 13 /02 /février /2006 00:00

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à l'éboulement dimanche dernier à la Calanque des Pierres Tombées, l'accès est strictement interdit. Les barrières sont immanquables et disposées tout au long du chemin de Sugiton.

 

L'arrêté mentionne une expertise prochaine pour s'assurer  que le risque résiduel avant réouverture au public, reste à l'échelle d'un risque inhérent à tout espace naturel.

 Les promeneurs du dimanche poussés par leur curiosité malsaine et imprudente ne peuvent s'empêcher de braver les panneaux d'interdiction. Cet arrêté est juste donc respectez le !!

 

A voir sur le site du topo des calanques :

 http://www.escalade-calanques.com/accident_sugiton.html

André Bernard clarifie la situation et dénonce les amalgames et l'imprécision des informations qui discréditent et menacent les falaises fréquentées par les grimpeurs. A lire en détail ...

 

 

Repost 0
12 février 2006 7 12 /02 /février /2006 21:17

 

 

 

 

Toutes les conditions sont réunies et pourtant arrivée en vue de la paroi des Toits, le site phare (en hiver) des Calanques est en voie de désertification.

On croise : un groupe de Toulonnais dont les plus prolifiques équipeurs de la ville varoise et quelques locaux dispersés.

Mais où sont les grimpeurs  par un dimanche ensoleillé ???

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soleil joue à cache-cache avec les nuages.

 

 

Roro vite en action, chauffe la fibre dans "Le Mérou" 7a.

 

Tellement à l'aise, qu'il ne voit même pas un point pourtant fort utile pour nous autres !

 

 

C'est au tour du classique 7a+ de "Renatissimo" d'être revisité par le tranquille Roger.

 

Superbe enchainement sur les patates dans la première partie !

Pour les petits biscottos, cherchez le repos au milieu de la voie en coinçant les fesses derrière le rocher : récupération garantie des moyens nécessaires pour la suite !

 

 

Vincent se lance dans "le Mérou" 7a !

 

Une belle voie assez variée avec des sections entrecoupés de bonnes prises pour délayer et soulager ses bras.

La fin (à gros muscles) demande une réserve d'énergie pour réussir à tenir les grosses prises des fissures.

 

 

 

 

 

 

Gillou continue son programme de retour en forme avec un essai dans la célèbre voie indémodable de Michel Dinard :

"Le Cimetière des éléphants"  7c+.

 

 

 

En 15 ans d'âge et des milliers de passages (sans exagérer) ou de tentatives juste pour la photo, cette pure ligne n'a rien perdu de son intérêt ... et de sa difficulté (à part, quelques pieds patinés rançon du succès).

 

 

 

 

 

 

 

 

Récitant la symphonie des mouvements de cette voie, Gilles place le fameux crochetage en début de traversée. 

 

 

 

 

Gillou, la prochaine fois, pour la photo, mets pas un tee shirt camouflage !

 

 

 

Après le second surplomb, il faut rechercher la moindre étincelle d'énergie demeurant dans son corps épuisé pour atteindre la chaîne promise.

 

 

 Petit à petit (à raison de 5 voies par visites hebdomadaires, l'hiver 2006 ne suffira pas à le faire sur toutes les voies), les relais des Toits sont reliftés avec des maillons inox aussi solides que brillants.

Finie la petite crainte exacerbée par un effort intense quand on redescendait du relais sur les anciens maillons plus que rouillés ou creusés par les moulinettes successives.

 

 

 A noter :

Dans le classique (et bien lustré) "Des enfers fabuleux", le 7a de continuité se renforce maintenant d'un démarrage bloc.

En effet, de la petite vire, une bonne prise permettait de ramener dessus les 2 mains avant de prolonger sur l'incroyable et non moins énorme écaille inversée.

De cette bonne prise, il  n'en reste que les traces de Pof  et les grains de terre qui montre la surface de la plaque arrachée.

Il faut maintenant serré une prise de pied pour aller chercher doucement main gauche une règlette avant de dynamiser sur la profonde inversée.

Ce pas transforme-t-elle la difficulté à 7a+ ???

Que les répétiteurs nous fassent part de leur avis !!!

A suivre, ...

Repost 0
11 février 2006 6 11 /02 /février /2006 00:00

 

Au départ du parking de la Gardiole, le sentier menant au col de l'Oule via le vallon d'En Vau est détourné.

Les pierriers traversés hébergent la rare Sabline de Provence (ou herbe à Gouffé). Le passage se fera maintenant par les lacets bétonnés de la piste du feu.

Repost 0
10 février 2006 5 10 /02 /février /2006 00:00

L'assemblée générale du comité départementale des Bouches du Rhône de la FFME s'est déroulé hier soir.

Claude Fulconis, président du CD13 pour l'olympiade en cours, dresse le bilan de l'année 2005 écoulée et présente les comptes. A ce sujet, Claude Barbier en sa qualité de controleur des comptes, déconseille de voter le budget qui le sera finalement après quelques vérifications.

 

Au titre des questions :

  • Les comptes clarifiés en amont, Gilles Bernard insiste sur le fait qu'il y aurait plus de topo fédéraux si la communication sur les comptes et les répartitions des bénéfices étaient affichées en toute transparence.

A ce titre, la part des bénéfices (30% selon le contrat) dégagée par le topo des Calanques s'élève à 17000 euros en 1 an. Ils seront intégralement réinvestis sur les falaises du département.

Gilles Bernard continue à superviser la commission rééquipement des falaises du CD13. Il épaulera le futur jeune BE employé dans le courant de l'année pour remplir cette mission conjointement aux démarches de conventionnement.

 

  • Olivier Didon, président de la CMEL et gestionnaire de l'ECA demande des comptes sur les organisations de compétition dans le département et sur le conventionnement de l'Etoile Noire. Les réponses sont emportées et empêchent le dialogue pour d'obscures raisons seules connues du milieu dirigeant (vous avez dit réglement de compte ???).  Olivier donnera son point de vue prochainement !

 

2 nouveaux membres sont intégrés au comité directeur : Bernard Privat et Dominique Page.

 

 A l'horizon 2006 :

  • Le rééquipement sur les terrains de l'ONF se poursuit et doit se terminer selon le contrat fin mars 2006.

 

  • Les conventionnements des Calanques vont enfin aboutir : le Conseil Général est sur le point de signer la convention. Un plan de rééquipement sera mis en place pour les falaises sur ces propriétés.

 

 

Repost 0
8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 00:07

Le Comité Départementale des Bouches du Rhône de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade réunit son assemblée générale jeudi 9 février au soir à la maison des sports de la place de la Joliette.

Tous les licenciés peuvent y participer et poser leurs questions sur le fonctionnement et le bilan de l'année écoulée.

Les dossiers sensibles sont : le conventionnement des Calanques et des autres centres d'escalades, les dossiers de rééquipement, la communication ou plutôt le manque de communication interne ...

A suivre pour un aperçu du déroulement en fin de semaine !

 

Repost 0
7 février 2006 2 07 /02 /février /2006 09:50

La Boîte à Prises, salle de pan de La Ciotat diversifie ses challenges de blocs.

Philippe Parazols organise une compétition spéciale pour les minots et même pour les ados (réservée au moins de 14 ans) : le jeudi 9 février 2006 à partir de 18h.

L'inscription est de 2 euros en plus du prix d''entrée.

Venez nombreux !

 

Repost 0
6 février 2006 1 06 /02 /février /2006 00:00

Dimanche, un éboulement s'est produit dans la Calanque des Pierres Tombés (la bien nommée).

Pas de grimpeur en cause puisque c'est la partie ouest complétement pourrie qui s'est purgée. Malheureusement, profitant de la tranquilité de ce coin bien connu pour bronzer l'hiver, c'est un couple qui en est tristement victime : l'homme stationné sur la plage s'est retrouvé écrasé sous les blocs et mort sur le coup. Sa femme, juste blessé, est profondément choqué. C'est l'hélicoptère qui l'évacuera alors que les marins pompiers ont déployé de grands moyens pour rechercher d'éventuels autres victimes.

Le bilan ne s'alourdira pas plus. Ouf !!!

Déja purgé en 2003, quel va être l'avenir pour cette partie des Calanques et les alentours ?

Une interdiction d'accès à la calanque a été aussitôt mise en place par la mairie de Marseille, propriétaire des lieux.

L'avis d'un expert s'orientara vraisemblablement vers une nouvelle purge. On entend certain responsable parlé d'un renforcement  : voilà qu'ils vont nous bétonner la face ou lui coller des filets comme au dessus de l'autoroute. 

Combien de temps pour réaliser ces travaux avant de rendre l'accès ??

Sachant que la fréquentation de l'anse s'élèverait à 300 000 personnes par an (??)...

 

[merci à Gilles et à Mickaël toujours à la pointe de l'info !]

 

Repost 0
5 février 2006 7 05 /02 /février /2006 00:00

Organisé par le CAF de Marseille, les 120 participants s'élancent de Callelongue à 9h.

Premier point de passage obligatoire : le sommet de Marseilleveyre.

S'ensuit une desente vers le col de la Selle et le plateau de l'Homme Mort ! 

Les 3 premiers abordent la descente vers le col de Sormiou 45 minutes après le départ !

 

Strappé comme un boxeur (les chevilles pour lui, pas les poings !), Hervé gère son effort : toujours frais au tiers du parcours.
 

 

 Les coureurs se regroupent en peloton.

 

 

Fin du plateau de l'Homme Mort et descente sur le col de Sormiou sur fond du Baou Rond.

 

 

Au tiers de la course mais déjà victorieux, Gillou s'accroche à son objectif d'atteindre l'arrivée. Les crampes seront maitrisées sur toute la distance. Bravo !

 Après le col de Sormiou, une portion de plat jusqu'au col de Morgiou puis montée au col de la Candelle, direction du Puget et descente vers la Gardiole.

Arrivée à l'auberge de jeunesse de la Fontasse.

 

Félicitations à tous les participants et en particulier :

  • au premier réalisant le parours en 1h49.
  • à Hervé : 2h08.
  • à Gilles : 2h36.
  • à Carine : 2h44.

1 mois de récup' et c'est reparti pour préparer la prochaine course de "collines".

Repost 0
5 février 2006 7 05 /02 /février /2006 00:00

Dans la matinée, la calanque de Sormiou est encore baignée de cette douce lumière d'hiver !

Plein centre : le Pouce de Sormiou puis la dalle Tarzan (sur la droite) et au fond le Cancéou, les crêtes de Morgiou. 

 

 

Succession de sommets tout au long des crêtes de Sormiou jusqu'au Bec avant de tomber dans la mer !

 

Repost 0