Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 22:15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A 3  jours du Clean Up Day 2007, voici enfin l'affiche officiel.

 

Notre graphiste maison est plus que surbooké. Merci Jean Phi d'avoir réussi à grignoter quelques minutes à ta vie de famille.

 

Comme chaque année, il faut faire la chasse au logo et rajouter les partenaires qui répondent présent (et retirer ceux qui se désistent).

L'affiche arrive à temps, c'est le principal !

 

 

Au rang des partenaires, citons  :

  • Le Conseil Général des Bouches du Rhône.
  • Sun Valley et leurs vêtements super techniques.
  • Beal lance la "Climbing Attitude", éthique sportive et comportementale du grimpeur. Partenaire idéal de cette opération de nettoyage et de sensibilisation.
  • La FFME et le Comité Départementale des Bouches du Rhône.
  • La ville de La Ciotat.
  • Les magasins de Marseille : "La Montagne" et "Alpina" ; à Sanary, "L'Aventure".
  • Ricard et les Vignerons de Roquefort La Bedoule.
  • Intermarché à Carnoux en Provence.
  • Carrefour La Ciotat.

 

 

Quand on organise un évenement de cette nature, notre but est de récompenser nos participants. L'nethousiasme est grand quand les réponses sont positives mais quelles déceptions quand de grandes références des fabricants de l'outdoor nous répondent dédaigneusement et semblent complétement indifférent à l'aménagement de l'environnement. Le temps passé au téléphone est souvent inversement proportionnel au résultat : ceux qui nous baladent de service en service ou de message en rappel sont souvent ponctués d'échec.

Pas la peine de leur faire de la pub en les citant ici mais rassurez vous nous en propagerons verbalement la mauvaise réputation.

 

Repost 0
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 18:57

 

Dans l'arrière pays montpellierain siège le site d'escalade du Thaurac.

Les touristes connaissent plus volontiers la grotte des Demoiselles (où on peut acquérir la dernière édition 2006 du topo) et les rafraichissantes Gorges de l'Hérault. C'est sur l'ensemble de falaises dominant le village de Saint Bauzille de Putois que le grimpeur pourra s'exprimer.

 

 A 2 heures de Marseille, la visite s'envisage facilement.

L'intérêt de ce site aux multiples secteurs permet de s'orienter selon les orientations, l'ensoleillement et le niveau recherché. De ce point de vue, de nombreuses voies abordables sont confortablement équipées. Les cotations sont assez souples (un air de Calanques) et on peut vite faire une perf' à vue ou après travail.

 

 

 

En rive droite, le Rocher de Sion : quelques voies de plusieurs longueurs (70m) dont trois sont équipées. Dans le socle surplombant, quelques voies dures attendent leurs répétiteurs.

 

A droite, les rubans parallèles de l'Hérault et de l'asphalte surlignent les murs ocres des Lamentations avec quelques bijoux de 35 mètres dans le 5, 6 et 7.

 

 

 

 

Falaises de la Benje - secteur Romane et Sycophantes :

 

"Romane" 5c : une première partie en dalle puis le rocher se redresse avec la bonne idée de se creuser en quelques bacs salvateurs.

 

Juste au dessus de la route de la grotte des Demoiselles, les arbres inondent d'ombre le pied de la falaise. Un avantage particulièrement intéressant en période de chaleur. Le profil, c'est essentiellement du mur ou de la dalle à goutte d'eau et à prises crochetantes : on peut le comparer à notre calcaire du Grand Vallon à Lascours.

"Les bras tomberont trois fois" 6c : un départ lisse semble-t-il ?! Approchez vous pour voir apparaitre les fines écailles suffisantes pour décoller !

 

 

 

Les voies de ce secteur sont assez longues : 20 à 30m. Equipement en scellements et relais chaînés.

 


 

Photo ci contre : "Subtilités calcicoles" 6c : une approche en 6a dalle puis le franchissement du bombé par une fissure verticale. Le tout est parfaitement protégé. Le mur final est colonisé par l'urticante Rue (en fleur à cette époque) comme de nombreuses voies et pied au Thaurac. Méfiance et contact à éviter !

 

 


 

 

 

En déambulant dans la plaine, il est possible de trouver une aire de bivouac qui ne dérange pas les activités locales.

 

 

 

Une visite au Thaurac n'est pas complète sans profiter de la Grande Face par exemple et de ses 100m de rocher verticaux.

 

 

Au gré des 4 ou 5 longueurs parcourant la Grande Face, vous trouverez de pittoresques offrandes aux dieux de l'escalade comme cette tête d'os. Chaque voie vous laissera découvrir son totem surprise.

 

Pour atteindre le départ des voies, le seul accès atterit sur cette vire étroite à 50 mètres au dessus de la route. Ambiance rime alors avec prudence.

 

 

"L'été en pente douce"

90 mètres, 4 longueurs équipées, 6b+ maxi, 5c obligatoire.

Pour démarrer de la vire, la plupart des voies réclame de s'arracher un peu.

Pas d'exception à la règle pour L1 : un pas athlétique pour rejoindre une fissure plus sympa.

 

 

L2 : un système de fissure à remonter puis une traversée fine pour récupérer une autre fissure. Et au fond coule une rivière ...

 

 

L3 : la longueur clé est surement la plus belle ! Une traversée sous un surplomb pour rencontrer la faiblesse du rocher : inversée sur colonnes pour s'étendre vers quelques réglettes. La suite permet de remonter une fissure-dièdre plein gaz dans de splendides nuances ocres. Quelques oppositions agrémentent cette parfaite longueur digne des certaines vues du Verdon.

 

 

Pour retoucher le plancher des vaches, la descente par les rappels de la voie du Capucin complète bien la ballade : rappels de 45 mètres avec fil d'araignée.

 

 

 

 

Repost 0
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 15:51

 

L'organisation du Clean Up Day 2007 monte en puissance car la date du samedi 12 mai 2007 approche.

Olivier, notre président, avait déjà lancé le mouvement de longue date mais comme souvent l'échéance accélère les évenements.

 

Face à la saturation de Jean Phi et aux irrégulières disponibilités de Gwen, l'arrivée en renfort de Sabrina et Nicolas n'est pas superflue.

Ajouté à l'obstination sans limite de Stéfanie, l'affaire semble bien engagée.

 

D'ores et déjà , les tee Shirts officiels sont commandés : une nouvelle couleur (surprise !) pour frimer l'été prochain sur les falaises de vos Roc Trip !

 

Comme le dit Olivier, il reste encore tout à faire !

 

A suivre ...

 

 

Repost 0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 15:14

 

Ce week end du 18 février 2007, Jean Luc Jeunet fait la première de "La voix des sans voix". Il propose 7c dans un style atypique et très intéressant. Sans doute une future classique d'après Marco Troussier.

Hommage à l'Abbé Pierre suite à sa disparition, nous profiterons du retour de blessure d'Olivier pour vous offrir quelques photos.

 

JLeu s'offre aussi la première de "Fatal bazooka" dans la baume qu'il propose à 7c+ : un jeté retors et une suite sur petites prises avant de sortir dans de belles écailles.

Il prépare un projet entre "la Guitare" et "Capitaine Caverne" qui sera dans le 8 ; à suivre !

 

Repost 0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 22:04

 

La Paroi du Rouge ou secteur Cézanne, c'est cette grande face barré d'une ligne de surplomb aux couleurs rougeoyantes.Réputée pour ces dalles techniques et autres murs à petites prises, le tout saupoudré d'un engagement certain, la Sainte Victoire affiche une diversité originale sur ce site : le gendarme à l'extrême gauche est criblé de trous et les dédient spécialement à la continuité sur bonnes prises en deux magnifiques lignes.

 

Le mur de gauche dans des teintes ocres est parsemé de multiples réglettes dans des voies en 7 qui peuvent se laisser apprivoiser.

 

 

 

 

"Spiderman" 6a

 

"Garatagul" 7a


 

 

"Septième ciel" 7c

 

Repost 0
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 22:38

 

 

Encore un adhérent CMEL qui bascule dans la trentaine ! C'est bel et bien l'association de la maturité !

 

Bon anniversaire Nico et prend toujours autant de plaisir sur les rochers de toutes natures !

 

Repost 0
Publié par cmel - dans C.M.E.L.
commenter cet article
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 15:44

 

 

 

Oubliées ces températures négatives !

Oubliée cette saison de temporisation et de repos pour la nature !

Oublié ce rocher glacé qui refroidit votre motivation !

Oublié ce Mistral polaire qui pénètre même au plus profond des fibres High Tech !

 

Et pourtant, l'hiver est bien là.

 

 

Après 2 mois de douceur, de bourgeonnement prématuré, il se rappelle à nous brusquement.

Ce dimance, c'était escalade en short et depuis mardi, c'est bonnet, Gore Tex, gants et thermos de thé.

 

 

Patience ! Faites comme l'oiseau, sortez la doudoune et gonflez les plumes !

Dans une quinzaine de jours, la vague sibérienne sera passée et la clémence provençale refera surface.

 

 

Néanmoins, le réchauffement climatique s'est clairement ressenti.

Les hivers prochains seront-ils la seule saison grimpable de l'année face à une canicule intenable d'avril à novembre ???

 

Repost 0
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 12:56

 

Reprise après les congés de fin d'année !

La clémence des températures profite aux grimpeurs.

 

Le Socle de La Candelle n'est pas seulement un site de grandes voies classiques mais bel et bien un secteur complet avec des voies de 5c à 7c.

 

Première étape au Bivouac des Tours pour de mur à réglettes.

 

L'échauffement dans l'enchainenement "Les Tours" et "Nid d'Aigle" est recommandé même s'il est interdit de zipper avant le deuxième point sous peine de bouillie irrécupérable. Mais rien de dur pour clipper !

Avec une corde de 80 m et une quinzaine de dégaines (en gêrant en cours de chemin), les 3 longueurs se font d'un coup sans trop de tirage. Le 6b final est fort bien protégé après deux longueurs où il fait bien monter au dessus de chaque dégaine. Ce pas de bloc technique n'est pas extrême. n'héistez pas à pousser jusque là-haut !

 

 

 

 

 

 

Pourfendant ce mur brun, une ligne attire l'oeil  : "Bouzigues" 7a+ : une fissure oblique assez bonne avec un passage réclamant de bons blocages avant un repos profitable.

A la fin, une verticale remontée en dülfer reproduit le lent et inexorable déséquilibre en porte de grange. Heureusement que la taille des prises aide à gainer cette position pour sortir dans de magnifiques règles.

 

Vincent dans "Bouzigues" 7a+

 

 

 

 

 

Pierre-Marie dans "Hypo Potame" 6b : les pieds quittent le sol et il faut déjà vigoureusement tracter sur les bras.

La suite se déroule bien avec un pas plus délicat pour se rétablir au dessus du dièdre sous le relais.

 

Elevé aux rigueurs du travail des voies alsaciennes et kronthaliennes, Vincent découvre les plaisirs du à-vue. Il fait le plein lors de cette séance avec "Bouzigues" 7a+ puis "Ressac" 7b à l'Igloo.

 

 

 

Le bilan de la journée ne serait pas complet sans l'urticant souvenir laissé par les chenilles. Comme les grimpeurs, elles profitent de la douceur de l'hiver pour sortir plus tôt de leur cocon. Au Bivouac des Tours, on en retrouve aussi bien dans le sac à cordes que sur le rocher. La méfiance est recommandée lorsqu'on envoie la main sur un bac éloigné ou quand on se rhabille avec la veste laissée par terre.

Malgré l'expérience et les avertissements, les démangeaisons occupent les 6 nuits suivantes avant de s'estomper. Pour les moins masochistes, votre pharmacien saura vous calmer avec quelques crèmes adaptées.

 

Par conséquent, mieux vaut prévenir que subir : couvrez vous la peau lorsque vous traversez la végétation avec frottements sur les branches ! Evitez de vous essuyer après contact d'arbres, pins notamment ceux colonisés par les chenilles.

Avec ces précautions, tout se passera au mieux !

 

 

 

 

Repost 0
6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 13:06

 

Olivier Didon lors de première de "La Guitare" 7c.

 

 

A l'Abri bus, Thierry Volpiatto investit les lieux. Depuis le temps qu'Olivier lui en faisait la pub ... maintenant qu'il connait, il écume les voies :

"Les orfèvres" 7b à vue dont la première dans ce style était d'Olivier.

 

"La Guitare" 7c à vue (première à vue) malgré ses passages blocs qui éveillent souvent beaucoup d'interrogations ; mais quand on a le niveau ...

 

"Merci Madame Pellegino" 7c avec une méthode personnelle adaptée à sa morphologie dans la section teigneuse.

 

"Les Brutes", la voie emblématique de la falaise qu'il confirme à 8a (super Jean Phi, tu peux en compter un troisième dans ta liste).

 

Première ascension et à vue de "Commandant Sylvestre" qu'il annonce à 7b+.

Dans cette voie, les répétitions suivent pour Olivier Didon, Marco Troussier, Jean Luc Jeunet tous à vue et juste flash pour Vincent Scharwatt. On peut en conclure que c'est une classique du à vue dans ce niveau (qui pourrait n'être que 7b d'ailleurs : à suivre).

 

Vincent Scharwatt fait la première de "Papi Birthday" dont il trouve une méthode dans le passage très bloc à 7a+ ou 7b. Suivant les choix, c'est vite un casse tête : Olivier se blesse l'épaule dedans. Espérons qu'une triste réputation ne s'associe à cette ligne.

 

 

 

D'autres projets attendent leur première ! Le feuilleton commence !

 

 

 

Repost 0
4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 21:41

 

Pour illustrer le futur topo des "Escalades phocéennes", il faut étoffer la base de données de photos de sites et notamment des moins réputés.

Le site phare de l'étang de Berre, c'est le Vallon du Saut et ses multiples secteurs.

La Grande Face est le plus attrayant avec ses lignes de 30 à 40 m dans le pur style local : techniques sur petites prises dans une magnifique pinède.

 

 

 

Profitant de la liste de contact des membres de la CMEL, la séance oblige Amandine, une spécialiste du bloc à enfiler le baudrier et manier les dégaines. La traversée sous ces grands toits est la ligne la plus photogénique du coin : passage obligé !

 

 

 

 

Pour rentabiliser la visite, une incursion au secteur du "Figuier" s'impose. La saison n'est pas propice aux vives couleurs rafraichissantes de l'arbre donnant son nom au lieu. Néanmoins, cette face nord encaissée est abritée du mistral. Dans ces conditions, le rocher est sec et reste adhérent.

 

Des méthodes avancées pour faire bonne figure sur les photos ?

Ou entrainement pour le célèbre croisé de "La Rose et le Vampire" 8b de Buoux ??

 

 "Le piano à bretelles" 6a+

 

 

Repost 0