Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 12:38

 
 
 


Connaitre les subtilités et les micro-phénomènes du climat phocéen ne suffit pas à se prémunir de l'enthousiasme provoquée par les prévisions de Météo France.

Voir un "beau soleil souriant" sur une carte lève toute méfiance quant aux différents signes qui pourraient entacher une si belle journée.


Oui, en Provence, l'absence de vent en hiver laisse entrer une lègère couche de nuage qui masque frigorifiquement les rayons du soleil !!
Oui, il n'y a de salut que quand le mistral souffle ... surtout à force modérée !!

Gonflé d'envie à l'idée de passer une journée idyllique comme le Sud en réserve à ses grimpeurs, se dorant la pillule en ricanant à l'idée des "nordistes" leurs gouttes au nez, transis de froid dans leur neige, le grimpeur phocéen se dirige allégrement vers un spot bien orienté pour gouter à tous ces plaisirs.
En guise de récompense à cet abus de confiance, un ciel gris digne d'un hiver nucléaire et une brise rafraichissante en d'autres saisons mais à notre époque, bien glaçante .
L'idée de visiter une face sud dans ces conditions semble une bonne idée. Sauf que l'ouverture à un effet venturi au sommet d'un col en accentue le petit vent : trop froid !

C'est ainsi qu'une cordée parmi tant d'autres se fait piéger en voulant visiter le Jardin Japonais, une charmante barre à mi-chemin entre le Croupatier et le Baou des 4 Ouros.
L'approche est longue mais régulière et la disparition de la végétation depuis l'incendie de l'été 2008 ne gache pas ce panorama si typique des hivers septentrionaux : gris, rocailleux, froid.

 

 

 

DSCN4911rec reg red trace comp

 

 

 

Dans les virages, le secteur Tropico (voies rééquipées et quelques nouveautés) annonce déjà la couleur : un petit courant d'air qui s'insinue malgré les fibres les plus techniques de l'industrie moderne .
Deux lacets plus loin, la falaise en bordure de col est encore plus exposée à cet invité gênant.
La satisfaction d'être arrivé et de découvrir les lignes naturelles qui nous appellent de leurs bacs généreux est vite remplacée par un sentiment culpabilisant après une longue route et une toute aussi longue marche d'approche : "et si on abandonnait !"

Histoire de valider la première fois sur ce site, il convient de céder aux avances de ce dièdre évasé teinté d'un discret orangé de calcites et de trous de taille variée : "Premier soupir".
Cette voie est rééquipée en rings et porte le label des travaux parfaits du gang toulonnais d'équipeurs. Raide et athlétique, le 5c+ est bien caractéristique du style local qu'on affectionne pour venir le retrouver : des bonnes prises, de la continuité et des passages où il faut serrer les prises un peu plus fort.

Cette incursion sur le calcaire abonde dans le sens de la conclusion pressentie : première, ... unique et dernière voie. Trop froid !

On plie les gaules fissa.

Et pourtant, ce site remis au gout du jour avec un rééquipement intégral en rings et quelques nouvelles voies est une destination à renouveler tant le calcaire et les lignes paraiisent belles ...

 

Se replier à proximité (Croupatier, Tropico, Baou des 4 Ouros) semble inutile tant les orientations et donc, les conditions seront identiques.

Retour au parking, visionage express du topo et objectif reporté dans la vallée, protégé de la pinède : Le Revest et le site de Ragas.

Au passage, on remercie la bonne idée d'affirmer un départ matinal : il reste encore toute l'après-midi pour grimper.

 

 

DSCN4930rec reg red comp DSCN4935rec reg red comp 

 

 

Le lac formé par la retenue du Revest offre de jolis pastels entrecoupés par les pins le bordant : le bain est tentant ... mais interdit !
Le rocher gris est froid mais les voies sèches sont suffisantes pour se donner émotions, réchauffement et satisfaction  .

 

L'exigeance technique est plus marquée dans les voies dures.

La variété du relief permet différents styles d'escalade : dièdre herbeux (photo ci-dessous), murs fissurés à gros bacs espacés ("Sex, fringues et chocolat"),  à la fissure ("La Dame du Lac") et du mur compact ("Les remparts de Maguelone").

Pour une fois, les 3 étoiles du topo servent à resserrer le choix dans un créneau horaire étriqué.

 

 

 

DSCN4947rec reg red compSecteurs XS et Pitchounes.
 DSCN4939reg red comp
 DSCN4942rec reg red comp

 A l'assaut du dièdre de "Le fou, le bavard et l'amulette" 4b+.

 

DSCN4944rec reg red comp

 

 

La nuit accompagne les dernières tentatives et la fermeture est prononcée : retour express à Marseille pour assurer le planning des baby-sitters.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires