Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 13:13

 

 

Malgré la tournure souvent négative et les attaques virulentes de ses détracteurs sur les forums du web, on peut dire que le buzz récurrent autour de Fred Rouhling (ses voies, sa vie, son oeuvre, ...) lui fait globalement de la publicité ou en tous cas de la médiatisation.

Comme tous grimponautes de base, l'influence de ces discours nous oriente en quelques sortes sur ses pas.

 

Et si d'occasion votre route vous fait traverser le pays genevois, l'idée peut émerger (inconsciemment ?) de repérer sa dernière horreur en falaise (enfin pas si récente : de 2004) ou de grimper dans la nouvelle salle qu'il gère.

 

Acculé par les arbres et plus souvent fréquenté par le bétail que par les grimpeurs, le site d'Allonzier la Caille (avant Cruseilles, au nord d'Annecy sur la route de St Julien en Genevois ; D1201) exige de se frayer un chemin à travers bois pour découvrir ce calcaire bleuté à léger dévers ... lisse !!!

 

 De la départementale, monter au coeur du village d'Allonzier la Caille vers l'église puis prendre la "Route sous le mont" qui va vers le village de Mandallaz. Vers la croix de Malloux, se garer à côté d'une grille barrant l'accès de la piste menant à l'ancienne carrière.

 

DSCN5533rec reg trace red comp

  En guise d'approche, elle semble évidente du parking d'où la falaise se distingue en émergeant des bois (encadrée en rouge). Mais sur la piste de l'ancienne carrière, le maigre sentier n'est pas si évident à repérer. Pourtant, c'est bien cette vague trace qui monte un petit talus et s'enfonce sous les arbres (photo ci-dessous). Longer les rochers jusqu'à l'augmentation de la hauteur en une vraie falaise.

 

DSCN5530rec reg trace red comp

 

 

 

Les plaquettes brillent et les dégaines pendent (dans le même sens que les stalagtites de glace). Il y a bien de l'escalade ici.

Frappé par l'absence de prises franches, il faut s'approcher de près pour éventuellement deviner quelques rognures et imaginer des bribes de mouvements.  Le haut-niveau se conjugue ici avec technique irréprochable et grande force des doigts.

Rien à voir avec les draperies des sites à colonnettes ou des grottes interminables. Ici, c'est le siège de la micro-prises, de la cupule, du trou improbable et des pieds fuyants.

Pas de place aux grimpeurs débrouillés ! Hors du 8, pas de plaisir !

 

 

 

 

DSCN5503rec reg red comp  DSCN5512rec reg red comp

 

 

Encadrée et soulignée par deux arbres (photo ci-dessus à droite),  "Mandallaz drive" la voie phare (9a libéré par Fred Rouhling) du secteur se découpe bien du reste de la falaise. Le style local est encore plus accentué dans ce double bombé ventru. Les trous (bi ou mono) se détachent du gris ambiant par leur rebord bien nettoyé.

On ressent la difficulté sans la distinguer des autres voies de la paroi qui ont tout autant de prises inimaginables (comme la "voie du Charpentier" en 8c).

 

Dans la région, il existe bien quelques mutants de la croute qui pourraient se lancer dans la répétition ...

 

 

... Ou alors préfèrent-ils se concentrer à l'entrainement hivernal en salle ? ...

 

 

L'offre s'est accrue dernièrement dans le bassin genevois pour ces mordus de résine.

 

 

 

 

DSCN5534rec reg red comp

A deux pas d'une des plus grandes boites de nuit d'Europe (le Macumba à St Julien en Genevois), la société Migros (l'équivalent suisse de nos groupes Carrefour, Auchan ou Géant) a investi un large périmètre pour associer centre sportif et commerces : Vitam Parc.


 

 

 

 

Le long de la galerie marchande et de l'espace de l'hypermarché Migros (petite surface), une verrière donne droit sur les murs recouverts de prises colorées : les chalands peuvent aisément s'extasier devant les funambules de l'escalade à mains nues .

 

 

 

La grande piscine abritée sous sa bulle a même un bassin chauffé en extérieur et les toboggans pour la saison ensoleillée.

 

 
DSCN5536rec reg red comp

 

 

 

 

 

En terme d'organisation, le guichet, les abonnements avec carte magnétique sont bien rodés et il n'y a pas d'attente. Les tourniquets (façon station de métro) égrènent les sportifs urbains venus pratiquer leur activité : cours collectif de fitness, sports de raquettes ... et escalade.

 

On peut juste s'étonner de l'absence de bar directement dans la salle. Il semble évident que la vente de boissons est une source non négligeable de revenus mais snobé par le propriétaire qui s'appuie sur ses partenaires dans la galerie marchande. Pas sur que les pratiquants vont s'arrêter à l'étage (bars de la galerie marchande) en fin de séance ...

 

 

Les cordes sont fournies et on peut louer le reste du matériel.

Les moniteurs patrouillent discrétement dans la salle en veillant à corriger toute mauvaise pratique.

 

Question fréquentation, elle est assez forte en soirée mais il est encore possible de se frayer un chemin vers la voie que l'on veut essayer (grâce à la bonne éducation locale ??).

Le cocon de la cordée n'engage pas à entreprendre des contacts mais entre habitués, le dialogue s'installe vite et on peut rêver sur les prochaines sorties en falaises au printemps.

 

Concernant l'escalade en elle-même, les gros bacs dans les voies abordables donnent une dimension bien physique à l'enchainement et la conti' finit par exploser les bras.

Au-delà du 6b, les ouvertures deviennent tortueuses et moins belles ; ou alors, il faut sélectionner la bonne en échangeant avec les habitués : les mouvements sont corsés à renfort de prises de pieds décalés ou fixées à l'envers pour diminuer les adhérences et obliger à crisper plus fort.

 

Gérant de la salle ne signifie pas d'être présent au guichet tous les jours. Les fans de Fred Rouhling espérant l'observer ou ses détracteurs souhaitant détailler sa force seront tristes de ne pas le voir (à moins de se caler sur sa visite). Pour rester une star du buzz, il faut rester caché

 

En conclusion, salle sympa mais pas assez de voies sur croutes pour s'entrainer en vue de la falaise d'Allonzier

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires