Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 20:27


 
 

A quoi juge-t-on du succès d'une grande voie ?

A la file d'attente au pied par une belle journée ensoleillée ? Au bouche-à-oreille valorisant qui circule dans les vestiaires des salles phocéennes ? Aux exclamations flatteuses lues sur les sites spécialisés du Web ? A l'itinéraire fléché par les traces blanches des passages successifs ?

Sans doute un mélange parcimonieux de ces critères, auxquels on peut rajouter celui étonné de l'équipeur, qui découvre un vrai sentier à la sortie de la voie pour rejoindre le tracé jaune (alors qu'à l'origine, bartasses et écorchures étaient de mise).



P1080893rec reg trace red comp P1080895rec reg red comp "Ici, les pierres tombent vers le haut" dit la légende du panneau !

P1080968rec reg red comp




"Roule-galet" est une classique du Grand Draïoun au même titre que "La loi du chaos" ou encore "Galet-Jade".

Caracrétéristiques générales : 150 mètres - 6a obligatoire - 6c max et A0.
Toutes les informations précises sont sur le topo Fenouil/Tassan.


C'est généralement par ces voies que les cordées intimidées viennent faire leur apprentissage de cette paroi déconcertante.
Empreint d'une réputation branlante qui l'a protégée pendant des décennies, cette falaise mille-feuilles demande une expérience minimum. Le premier couenneux venu pestera contre les prises qui cassent, le nettoyage sommaire et l'itinéraire tarabiscoté.
 "Grimpeur en manque d'expérience des grandes voies sauvages, ce n'est pas ici que tu feras ton initiation. Commence déjà par les calcaires compacts des Calanques avant de finaliser par l'épreuve finale ici."

L'équipement en scellements est certes serré mais c'est essentiellement pour éviter de retomber trop bas si une prise s'arrache malencontreusement de son support et pour franchir les pas les plus coriaces.
Ce fait ne doit pas masquer que l'escalade ici demande attention et prudence. Par conséquent, le casque parait obligatoire. L'humilité coinduira à viser des objectifs où l'aisance débouchera sur le plus grand plaisir : en clair, un cran en-dessous de votre niveau max (au début en tous cas) !

Question logistique : le confort d'un équipement rassurant s'accompagne d'une "caisse" de dégaines : prévoir 15 dégaines si on mousquetonne tout ou les 12 habituelles si on récupère au fur et à mesure les points rapprochés.



Le soleil n'arrive sur cette face sud-sud-ouest que vers 12h. Les meilleures conditions seront donc l'après-midi pour l'hiver et le matin pour l'été.
Les vents (Est et Mistral) sont atténués mais passent quand même surtout en s'approchant de la crête où ça souffle bien plus qu'au pied. L'anorak peut être un allié utile ... (les photos d'archives d'un hiver proche publiées dans cet article en sont la preuve).




Chaque longueur apporte son lot de surprise et certaines marqueront les esprits :

  • Le dièdre de L1 en grès "cuit" avec des couleurs d'une chaleur réconfortante quand le soleil est encore timide au travers des nuages.



P1080902rec reg red compL1 : un pas très bloc au départ puis un joli dièdre. P1080904rec reg red comp P1080907rec reg red compL2 : avant de sortir par la lunule à taille humaine, les galettes calcaires sont autant de bacs dans cette longueur déversante.



  • La traversée dans les galettes géantes du dévers calcaire de L2, sa lucarne fermée d'un bras colossal, sorte de barre de traction servant au fan de Patrick Edlinger à le singer en se pendant sur un bras, les pieds dans le vide.





P1080913rec reg red comp P1080923rec reg red comp Au relais après L3, vue sur Cassis et Port-Miou.








  • La traversée en L4 : le grès compact et beige devient friable, blanc et plus fissuré dans la seconde partie. L'assureur trouvera une bonne position pour immortaliser la longueur.

 

P1080928rec reg red comp  P1080943rec reg red comp P1080955rec reg red comp L5 : le père Crespi exulte sur son piédestal





P1080963rec reg red comp

En L6, on retrouve les galets du poudingue ... roule-t-il comme le suggère le nom de la voie ?
Pas vraiment, les passages des cordées ont bien nettoyé la longueur.
Pour compenser la fragilité de ce support, les scellements sont posés en double : fréquence double avec plus de points et double taille pour ancrer plus profondément. Impeccable !
Vient ensuite le bombé qui se franchit par une partie d'artif' en A0 (un étrier facilitera la tâche). Dommage pour l'homogénéïté de l'escalade en libre, mais ça fait réviser ses gammes

 P1080980rec reg red comp
P1080988rec reg red comp





La sortie au sommet se fait par une très belle longueur (L8) qui retrouve le grès raide après une dizaine de mètres sur de gros galets.







P1080995rec reg red comp  P1080999rec reg red comp




La fréquentation est un jugement sans appel : oui, "Roule-galet" est une superbe voie. Le titre de classique est bien mérité.

Plaisir et dépaysement garanti !



 
 
 




Partager cet article

Repost 0

commentaires