Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 14:10




A Ailefroide, les dalles granitiques sont propices aux grandes envolées pour grimpeurs de 6.
A la recherche de la difficulté aux frontières du 7, il faut s'éloigner du standard de Maitre Cambon tout en serrant ses chaussons au maximum : du 6 sup' très technique et un peu plus d'espace entre les points.

C'est le cas des voies de Pierrette Bolot et Jean-Luc Leblanc où l'indication du niveau obligatoire requis se confondrait presque avec le niveau max des difficultés.


P1110738rec reg red comp




Abordant le secteur "Ne tirez pas sur l'ouvreur", l'abondance de grimpeurs dans chaque voie (même dans la nouveauté 2009 du "Zag-zig" avec son créateur Jean-Michel Cambon, galopant dans les longueurs en 5-6) repousse les volontaires nonchalants vers "La coccinelle en perd ses ailes".




P1110742rec reg red comp "Ne tirez pas sur l'ouvreur" - L1
 "Ne tirez pas sur l'ouvreur" - L3 P1110769rec reg red comp P1110776rec reg red comp





Cette grande voie équipée en 1993 par Bolot/Leblanc hausse le ton jusqu'au presque 6c obligatoire et du petit 7a maximum.
L'itinéraire est entrecoupé de rappels (à deux reprises) qui brise un peu l'élan.

Les longueurs sont très exigeantes pour du 6c. En effet, la taille des prises réclame une rigueur dans les placements et l'approximation dûe à la fatigue est très handicapante dans ce style.
Il vaut mieux être à l'aise et serein sur ce terrain où l'escalade est un poil engagée : passage obligatoire au-dessus des plaquettes et parfois chute déconseillée pour cause de risque de retour sur vire (pitié pour les chevilles dans L3 !).



Facile de repérer le départ avec cette coccinelle peinte sur le rocher !

P1110745rec reg red comp 
Après le premier rappel, L3 avec les bombés sur lesquels il serait malcommode de retomber.P1110758rec reg red comp Annoncé 7a, L4 passe mieux que L2 (annoncée 6c mais plutôt un gros 6c+). Les topos toulonnais parleraient de "continuité à doigts" . Le cheminement déterminera la difficulté : trop haut et c'est plus dur ! Bien protégée !

P1110770rec reg red comp



 L5 est un mur foncé très pur : les règlettes sont bien disposées ; très jolie dans ce style avec une belle ambiance.

P1110781rec reg red comp
Après le second rappel intermédiaire, la voie rejoint une autre face : L6 pas évidente pour un 6b.
L7 : un gros pas de bloc au-dessus du relais (6c+ ?) avant de traverser agréablement.

P1110789rec reg red comp




 L8 : traversée en 7a. Encore une fois, la lecture est essentielle pour bien passer au plus simple. Section dure sur petites prises !P1110792rec reg red comp L10 : belle dalle lézardée d'une fissure horizontale. Il faut bien pousser sur les pieds et aller chercher bien à gauche.P1110796rec reg red comp




Du sommet, le panorama remonte la vallée depuis le camping d'Ailefroide jusqu'au glacier blanc.



P1110798rec reg red comp  P1110782rec reg red comp





 P1110783rec reg red comp P1110799rec reg red comp



Pour résumer, on peut coter par longueur :
L1 : 6c ; L2 : 6c+/7a ; rappel ; L3 : 6c ; L4 : 6c+ ; L5 : 6c ; rappel ; L6 : 6b+ ; L7 : un pas 6c+>A0 puis 6a+ ; L8 : 6c+/7a (comme L2) ; L9 : 6a+/6b ; L10 : 6c.

L'ensemble centré sur le 6c est destiné plutôt à un bon technicien, à l'aise sur ses pieds et avançant bien en dalle (au-dessus du point).
A tenter frais et reposé si on est juste au niveau.


A la descente en rappel, repérer les relais jusqu'au dernier pour être sur d'avoir assez de corde pour atteindre le sol. Des arbres jonchent les vires et peuvent dépanner ...
 
 
 
 
 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean 23/12/2009 08:32


> En effet, la taille des prises réclame une rigueur dans les placements

Bah il n'ya qu'une prise taillée dans cette voie et elle n'est pas dans ces premières longueurs