Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 10:34


Allongé sur l'herbe verte du camping d'Ailefroide, les yeux perdus dans les nuages, avant de céder à la lourdeur des paupières vers une sieste bénéfique, on peut suivre les tribulations des cordées en pleins échanges sur les parois voisines : échange avec la nature, avec le rocher en se lovant sur ces dalles, échange de sourd entre partenaires et le tout formant un échange avec le public involontaire des campeurs.

De l'invasion matinale sur les faces ensoleillées de l'ensemble du secteur Palavar (challenge de la plus grande file d'attente entre "Palavar les Flots" et "Little Palavar"), les cliquetis mécaniques nous attirent vite vers la paroi de la Fissure. La grande proximité permet de détailler les longueurs pour chaque voie.
Or, en cet été 2009, les cordées se suivent dans un flux important sur de nouvelles lignes à droite de la fissure ...

Oui ! C'est confirmé !
Le grand maître des lieux, Jean-Michel Cambon, a bien travaillé pendant l'année et laisse de belles lignes toutes neuves à la frénésie des grimpeurs : distribution de bons points ... de 12 mm évidemment !

Jouant et profitant de relations amicales intermédiaires, nous remercions JMC pour ces chantiers de philanthrope passionné et nous donner les noms de voies avant la parution du détail dans la prochaine mise à jour du topo (en 2010 normalement).




A droite de la "Fissure", deux nouveautés :

  • "Relève la tête" : premier départ bien à droite de la "Fissure", c'est une directe sous le surplomb déjà approché par "A visage découvert".
De la verticalité sur ce pilier, la bonne surprise d'une fissure à verrouiller dans cette première partie puis l'océan de dalles pour buter sous le surplomb noir ; une traversée vers la gauche pour le franchir et faire un relais suspendu, histoire de s'aérer le fondement .  Vient ensuite le passage clé où il faut couiner pour enchaîner ce pas assurément dans le 7 . Très bel ensemble et beau nettoyage des prises et surtout des fissures.
 
 
Après la fissure à verrous raide et aérienne, relais dans l'océan de dalles !
 
 
La cordée fulgurante de Jean et Hervé, sprinteurs des dalles granitiques !
   Traversée sous le surplomb pour le contourner et revenir se suspendre le c... dans le vide !








  • "Fier Six-Cambre" : la plus à droite, juste avant le secteur-école de voies d'une ou deux longueurs.

Jean-Michel nous livre une petite explication sur ce nom mystérieux qui éveillera la curiosité des érudits :
Peuple germanique du Ier siècle de notre ère, les Sycambres (ou Sicambres) se sont petit à petit confondus avec les Francs du premier roi à l'origine de la monarchie française : Clovis. Roi guerrier élu par ses pairs, il est devenu un roi "divin" par son baptême qui le couronne roi des Francs. Lors de ce baptême collectif avec tous ces soldats, l'évêque Rémi prononce cette phrase restée dans l'Histoire : "Courbe la tête fier Sycambre ! Adore ce que tu as brûlé et brûle ce que tu a adoré".
Pour JMC, la tribu des "Six-Cambre" devient celle de célèbres alpinistes avant l'heure qui passaient couramment le 6 ...


Deux petits surplombs à franchir grâce au concours volontaire de frêles pins taillés en échelle (resteront-ils longtemps en place ? Ayez le pied léger pour ne pas casser les branches !). La difficulté s'installe dans le 6ème degré avec des originalités comme le dièdre en adhérence de L5 avide de petits pas et de mouvements patients, la longeur clé de L6 (les visiteurs en manque de repère sueront sang et eau pour sortir ce pilier dalleux et ces blocages athlétiques : 6c ?).
C'est une belle voie plus facile que sa voisine de gauche : 6a obligatoire ?



Gilles Crespi, un habitué d'Ailefroide et des expéditions avec Mister Cambon dans L3. Admirez au premier plan les réservoirs de terre évidés et offerts comme prises béantes aux grimpeurs fébriles.
 Le développement durable passe aussi par le renforcement préventif de gros blocs : ici, une belle tige goujonnée pour fixer le rocher !  
Jonction herbo-dalleuse en L4



 Le père Crespi dans L6 frôle l'enchainement de la longueur clé. A deux pas de la fin, le réflexe du montagnard le jette sur la dernière dégaine.
Dommage
 Un point rose dans le coin gauche : c'est la silhouette dévêtue d'Hervé dans la voisine "Relève la tête".



Ces nouvelles voies renouvellent l'intérêt déjà important pour la Paroi de la Fissure. Merci Jean-Michel !
Toutes les nouveautés plus ou moins connues seront à découvrir courant 2010 dans la dernière édition du topo ...






    
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean 22/12/2009 12:48


Mais pourquoi donc ce diablotin pour le pas le plus intéressant de relève la tête!!! (à peine coté 6c+) par le plus grand guide de Toulon et d'Ailefroide réuni ;) .


cmel 22/12/2009 22:34


Les avis annonçaient semble-t-il du 7 et le smiley () relève l'accroc dans la succession habituelle et
ininterrompue de 6.
Bon, c'est comme tu veux : correction à 6c+ ...