Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 19:10

 

 

Avant que le soleil n'étouffe toute idée de visiter une falaise plein sud, direction les hauteurs de Niaux sur le site majeur de la haute difficulté ariégeoise : Génat.

Dominant une vallée de verts pâturages et de forêts densément plantés en rang ordonné par la main de l'homme, le site offre un cadre d'un calme apaisant.

 

 

P1050585rec reg red compLes hauteurs des secteurs "Tsunami" et "Altaïr" P1050600rec reg red comp Secteur Corvus - "Hale Bop" 6a

 

 

 

Apaisant ... si la frontière proche n'a pas rapporté la visite de nos voisins hispaniques .

Avec leur présence, c'est dépaysement garanti ! Venga ! Aussi impressionnant en escalade qu'en tchatche !

Des montées incessantes dans le 8, du 8a+ flash, repérage dans le 8c de 40 m mais toujours en montant le volume sonore au maximum dans leurs échanges verbaux en continu. Ouah, que calor !!! 

Et oui, un espagnol cause tout le temps, fort même à distance rapprochée et de tout, commentant le moindre mouvement réalisé, gratifiant la moindre prise d'un sympathique "Puta ..." (ça nous élargit le répertoire ).

Pour bien profiter du spectacle sans se lasser, il faut un léger temps d'adaptation, oublier la sieste et prendre régulièrement un peu de recul pour reposer les oreilles. Passer ce cap, leur gentillesse est à la hauteur de leur volubilité et les échanges sont gratifiants.

 

 

 

Les lézards prennent les derniers rayons de soleil de l'après-midi.P1050598rec reg red comp  100 1512rec reg red comp txt

 

 

 

 

Côté escalade, autant le préciser tout de suite pour les puristes qui y seraient allergiques : les voies dures sont souvent taillées, résultat d'une époque où l'homogénéisation était la norme et le pas de bloc récusé.

 

 

La falaise attire les grimpeurs d'abord pour ses longues voies déversantes en 7 et surtout en 8 mais le sextogradiste trouvera son compte dans les murs à gauche, sous la voûte et surtout tout à droite du site (secteur Corvus ; un peu broussailleux à cet endroit) : 14 voies (sur 95 au total) jusqu'à 6b ; de quoi remplir une journée !!!

 

L'équipement, à base de goujons et plaquettes, majoritairement d'Eric Triay est remarquable : intelligent, bien placé et sans engagement.

Le calcaire a bien moins d'adhérence qu'à Calamès (Vire aux chèvres et au-dessus). Les murs sont assez fracturés pour fournir les réglettes nécessaires et les concrétions colonisent quelques dévers (mais sans les saturer de leurs draperies).

Les voies sont généralement continues avec un pas ou une section plus marqué pour faire monter la sauce.

La paroi ne s'arrête pas au premier relais et si votre aisance dans le 7 vous l'autorise, 4 lignes sortent en 5 longueurs au sommet à 100 m du sol.

 

En pleine chaleur, les conditions seront lourdes à supporter. La falaise s'arrondit et donc, l'ombre va suivre les secteurs de la droite de la voute (secteur "Altaïr") jusqu'à la gauche (secteur "Koan") avant de s'évanouir derrière la crête en soirée. On peut donc venir grimper sur la gauche du site dès la fin d'après-midi (16h) ou toute la journée, si les nuages enrobent le soleil.

 

 

Le topo est mis à disposition par Gérard Pouliquen sur le site internet du CAF des montagnards ariégeois. Un grand merci pour ces informations !

 

 

Secteur "Koan"

 

Topo de ce secteur sur le site CAF Ariège.

 

 

"L'isolée" 6a+ : première voie à gauche en belle dalle.

 

P1050545rec reg red comp

  "La spirale" 7a

100 1517rec reg red comp txt

 

Dès le départ, la séquence bloc peut mettre en échec votre tentative et même anéantir votre séance en manque d'échauffement . Les grands seront (énormément ?) avantagés pour aller saisir la strate en sortie.

La suite est moins intense mais c'est loin d'être fini : sur ce rocher gris, la lecture n'est pas évidente et la bonne adhérence permet de chercher les bonnes prises sur cette dalle coriace. Abnégation et concentration conduisent à l'enchainement .

Quand un espagnol flashe une voie, on entend au volume d'informations que le moindre détail est délivré depuis le sol.

Il en faut de la marge pour parler sans discontinuer dans "Petite ourse" 8a+. Bravo !P1050553rec reg red comp

  Histoire de balayer les toiles d'araignée dans cette ligne majeure de la falaise, notre ami espagnol fait une montée de repérage dans l'interminable "Talisman" 8c de 42 m.

Bilan : super classe mais peu fréquenté !P1050595rec reg red comp

  Secteur "Tsunami"

Marquée "Pégase" sur le rocher, ce 6a dans un rocher très fracturé correspond à L1 commune de "Riglos" et "Tsunami" sur le topo CAF : une bonne entrée en matière pour s'échauffer !

P1050537rec reg red comp

  La voisine de droite est le 6b de la L1 de "Pégase" (nom d'après le topo).

Une section plus dure fait serrer les réglettes lorsqu'il faut écraser les pieds à plat sur une adhérence moyenne.

 

P1050540rec reg red comp

 

 

La fin de "Galilée" 7a+ réserve le "+" de la voie après de bonnes séquences bien conti et légèrement déversantes sur bonnes prises : un rétablissement à partir d'un bac gigantesque bien difficile à lacher.

La solution ? Il faut forcer ...

 

P1050541rec reg red comp

Le 6b+ en L1 de "Greystock" ne prend pas la grosse colonne. il part à gauche (avec un bon pas bloc pour se rétablir ou une méthode simple en réfléchissant bien). Au centre, c'est "Angkorvat" en 7c+ et la fine colo' de droite vaut 8b+ "Métis".

Encore du boulot avant de profiter de ses constructions géologiques .

P1050556rec reg red comp

 

 

 

Les voies les plus abordables s'arrêtent au toit ou alors sont plus hautes au secteur Corvus à droite du site.

Les voies dures, elles, poursuivent leur course dans le dévers et atteignent aisément les 35 m et plus.

 

 

 

"Tsunami" après son socle en 6a, s'allonge dans le gros dévers (un peu taillé) pour se rétablir au soleil : 7c+

 

P1050568rec reg red comp  P1050573rec reg red comp P1050582rec reg red comp 

 

 

 

 
P1050586rec reg red comp

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires