Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 15:06

 

Depuis janvier 2006, le parking de Lascours (site du Grand Vallon) est interdit : emplacement communal, c'est l'accès privé qui a été déclaré interdit suite à un jugement remporté par les riverains. Actuellement à moitié recouvert de déblai terreux, il a perdu la moitié de sa capacité : qui en est responsable ? La mairie ou les riverains ? Encombrement passager ou volonté de condamner cet espace ? ...

 

Dans l'attente d'une conclusion de l'affaire sur le terrain juridique, il convient de se garer dans le village (quitte à déposer ses sacs avant de redescendre se garer) et de ne pas chercher les frictions avec les voisins (qui ont l'air de n'attendre que ça). Restons poli !

Néanmoins, pour à peine 8 minutes de marche supplémentaire, ce n'est pas la fin du monde et on en conclut qu'il ne faut pas grand chose pour vaincre la motivation des grimpeurs.

En effet, depuis la diffusion de la fermeture du parking, la fréquentation a considérablement chutée.

Alors que le rocher n'a pas bougé, les voies demeurent toujours aussi magnifiques !

Aujourd'hui, nous développons notre sujet sur le secteur du Sanctuaire : un cirque majeur abrité du vent et ensoleillé, parfait pour l'hiver.

Pas de voies en 5 mais des projets en 7 pour tous les grades du 7a facile au 7c+ avant de passer dans le 8 jusqu'au mythique "Akirira" en 8b+ (un nom en référence au très décrié " Akira" premier 9b de l'histoire).

 

 

Après l'échauffement dans le dièdre en 6a (tout à gauche) des "Primates", il vaut mieux traverser à droite pour visiter le superbe "Séance péda" 6b+. En effet, les 6b et 6c de gauche sont vraiment blocs.

 

 "Séance péda", c'est un départ en dalle de calcaire blanc qui est la marque de fabrique du Grand Vallon : des prises compactes boursouflés de picots aggressifs mais terriblement adhérents. La montée se poursuit par un beau croisé vers une belle rampe. On pense avoir fait la voie mais elle ne fait que commencer : la suite fait gonfler les bras jusque sous le relais.

 

 

Poursuivez par sa voisine "Enimathèque" 6c qui, quoique plus dure, fatigue moins les bras : beau passage techinque en bas et sortie avec des mouvements d'allonge le long d'un bombé à belles prises.

 

 

Pour faire un 7a facile (6c+ diront certains), aller dans "CK1" : des colos superbes avec un crux en milieu de voie. Rappelons qu'en l'absence de nom de baptême, Jean Phi a nommé les voies dans le topo par les initiales de l'équipeur Christophe Kern. C'est du provisoire qui dure quand on entend les grimpeurs parler de Si-Kè-One ou Cé-Ka-Trois...

Le figuier est retaillé pour passer l'hiver tranquille : foncez !

 

 

 

 

 

 Toujours à gauche de la falaise, encore une voie de Christophe Kern, "CK3" en 7a+ facile (les mêmes que plus haut diront 7a) : superbe écaille qui s'approfondit et un rétablissement à négocier à la fin avec les bras durs.

 

 

 

 

"Mélisse" 7c+ : une section de départ très crispante puis une envolée le long d'un genre de dièdre déversant. Très photogénique, c'est une voie qu'on adore ou qu'on n'aime pas du tout ! Elle ne laisse pas insensible !

 

Pour les férus de casse tête et de méthode abracadabrantesque, il y a "A la poursuite du calamar" en 7a+ (première voie à l'extrême droite) ; celle là, à vue, n'a rien de facile et peut se transformer en 7b+ si on crispe toutes les chiures à portée de main.

En fait, après la première section sur des trous bouchés, le dernier pas consiste à monter le pied droit assez haut puis à essayer de se déporter dessus et à pousser pour s'élever. Pendant ce temps, vos doigts font de la figuration à moins d'arquer les vagues réglettes alentours. Au fur et à mesure de la montée sur ce pied, la dégaine disparait de votre regard et donne une impression d'engagement plus dûe au côté aléatoire de la méthode.

 

 

 

 "Un singe en hiver" 7c : la grande classe !

 ...

 

 Aussi bien pour les photos avec ces coulées marrons et noires que pour les mouvements : un beau crux puis une traversée et le final géant.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires