Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

10 octobre 2006 2 10 /10 /octobre /2006 20:21

 

Les visites dans le passé ont parfois du bon.

A l'ère des compétitions d'escalade en falaise dans les années 90, naissaient les voies de la Baume Canouille à Vitrolles.

Les pans et autres salles d'escalade balbutiaient leurs premières ouvertures mais déjà l'envie créatrice des équipeurs s'exprimaient sur le rocher.

Comme toutes créations, la discipline avait ses ouvriers qualifiés dans le volume et l'efficacité mais aussi ses orfèvres.

Ainsi, la baume montre combien les compétitions prouvaient leur intérêt en créant de nouvelles falaises mais en contrepartie, l'inconvénient de ses voies sur "commande" étaient leur inégale qualité.

A la Baume Canouille, vu la matière première du calcaire local, les voies sont intégralement bidouillées. L'investissement des équipeurs était à la hauteur de leur motivation personnelle et de leur empressement ou au contraire de leur patience.

On trouve donc des voies parsemées de prises en résine : triste spectacle à notre époque mais sûrement digne d'intérêt à l'époque (En fait, l'idée à l'époque était de les retirer dès la compétition achevée. Finalement, elles sont restées).

Mais au milieu de celle ci, l'une attire l'oeil : les patates rocheuses et autres colonnes surnaturelles se succèdent le long du plafond : "Vieille canouille" 8a.

 

 

 

Renseignements pris, Gilles Bernard a mis 1 semaine pour l'équiper faisant systématiquement les mouvements puis les sections les uns après les autres (peut être un article prochain sur les techniques de bricolage mises au point par cet infatigable artisan des falaises). Le but était de créer la voie de finale avec une difficulté crescendo.

Pour permettre à tous les grimpeurs de passer le plafond, les prises rapportées (toutes trouvées sur le sol de la Baume) sont généreuses et en nombre délivrant un niveau de 6c+/7a.

 

 

 

 

A partir de la lèvre, le dévers est moindre mais le croisé vers la gauche prélude des mouvements dynamiques qui haussent le ton. Le mousquetonnage suivant n'est pas des plus reposants et si on est en plein travail pour l'enchaînement, sauter la dégaine économisera une once d'énergie salvatrice.

 

 

 Arrivé à la verticale en inverse, le plateau se laisse entrevoir mais les derniers mouvements pour l'atteindre sont les plus durs. C'est là que la victoire se jouaient pour les derniers prétendants (devant le niveau impressionnant des compétiteurs et juste avant la finale, Gillou reboucha rapidement un bac dans le haut et restitua la règlette d'origine) : des règlettes sikatées mènent à une bonne écaille à saisir en épaule main droite.

Oui, mais comment réussir à envoyer la main gauche dans la bonne séquence ? Un petit coincement de genou aide à lacher l'inverse vers la règle au dessus et à relancer main droite dans le bon ordre.

 

 

 

 

 

 

A l'origine, le rétablissement sur le plateau finit la voie mais le frottement est inconfortable ; alors aujourd'hui, on peut redescendre au dernier point pour mouliner la descente.

 

 

 

En conclusion,  un 8a qui donne l'illusion d 'un niveau accessible avec sa difficulté croissante. Mais ne vous imaginez pas réussir aux 2ème run cette voie dont l'enchainement reste d'un haut niveau.

Pour la petite histoire, sachez que le vainqueur de la compétition tomba à-vue à l'ultime mouvement sous le relais.

 

Alors si vous bourrinez bien dans les plafonds et autres doubles toits de votre salle de pan favorite, n'hésitez pas à faire une petite visite dans la section du plafond et vibrez à l'unisson des robustes stalagtites.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires