Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 16:45

 Il n'y a pas si longtemps, le Sud de la France était la seule et unique destination qui faisait rêver et par conséquent déplacer en masse tout ce que l'Europe comptait de grimpeurs.

A force de restriction du terrain de jeu, de développement limité de nouveaux spots et de modifications des attirances et des styles de grimpe, la mode s'est déplacée sur l'Espagne et ses sites immortalisés par les cadors de la résistance déversante interminable (Santa Linya, Oliana, Margalef, Siurana, ...).

L'imagination représente Barcelone comme le nouveau centre de ce monde de falaises baignées de soleil et cafi de colonettes.
Erreur, l'eldorado est bien en Catalogne mais à près de 180 km plus au sud, autour de Lleida .

A proximité de Barcelone, la capitale catalane, c'est carrément un massif culminant à 1236 mètres qui domine au loin l'autoroute : Montserrat. Et nul colonettes en vue ou autres concrétions, c'est le royaume du conglomérat (poudingue plus ou moins fin) avec incrustations de petits cailloux.




 


 
Moins médiatisé de nos jours et pourtant, son approche est un choc pour le grimpeur : une montagne rocheuse s'étire sur plusieurs kilomètres dressant ses aiguilles émoussées, ses murs compacts fragmentés de lignes flagrantes de fissures. L'immensité du terrain de jeu occupe le contenu de trois topos distincts (les photos ne montrent ici qu'une face du massif). La majorité se décline en grandes voies plutôt moins équipées que la tendance moderne à la sauce française (= qui a dit sur-équipées ? ). Dans une pareille immensité, les secteurs de couennes existent aussi et même des voies extrêmes.



 
 
 


 

 

  Face à une telle déferlante de rocher, comment choisir sa voie ? Simple, le bitard géant du "Cavall Bernat" exerce une attraction magnétique sur l'esprit du conquérant vertical. Viennent ensuite les fissures géantes parcourant des lignes directes jusqu'à la crête et enfin, on s'intéresse à ces dalles et murs de conglomérats compacts qui sont sans doute plus aisés à escalader. D'après les commentaires, le rocher demande une certaine adaptation et il convient de s'y familiariser un cran en-dessous son niveau habituel (surtout avec l'engagement local). Certains noms s'ancrent dans la mémoire : "la Momia", "l'Elephant", "la Salamandre", "le Gorro Friggi", ...
 
 
 
 
 Le monastère de Montserrat s'est fait envahir par le béton, les funiculaires, ... pour l'accueil des touristes-pélerins.

 
L'hyper-fréquentation des lieux n'est pas à mettre sur le dos des grimpeurs mais plutôt des touristes. 
La majorité des convois encombrants les lacets de la route se destinent au fameux monastère de Montserrat, lieu de pélerinage de "la Vierge Noire" apprécié des catalans.
 Autour du lieu de recueillement dominant toute la vallée jusqu'à Barcelone et la mer, les aménagements pour accueillir la foule ont dénaturé ce promontoire. Heureusement, cette "verrue" bétonnée est cachée derrière le flanc de la colline et se dévoile au dernier moment pour le touriste s'approchant depuis le parking (payant).




 
Sur la route, d'autres monastères apparaissent dans un élan architectural plus harmonieux avec les constructions d'origine.  
Les marches vers le ciel sur l'esplanade du monastère de Montserrat dominent la vallée jusqu'à Barcelone.
 
 

Même éloigné des grands sites énumérés à longueur de chroniques web, une visite à l'exubérante et festive Barcelone peut se conjuguer admirablement avec une expérience inoubliable à Montserrat en tutoyant les sommets montagneux ... ou spirituels.
 


 
Quelques liens :

Le site en catalan, espagnol ou anglais sur le massif de Montserrat (nouvelles voies).

Un descriptif et les propositions d'encadrement (français) à Montserrat et en Catalogne.

La description avec énormement de photos de la voie "Punsola-Reniua" sur le Cavall Bernat.

Une vidéo du Cavall Bernat (admirez l'équipement des rappels !).







 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lfg 30/05/2013 20:24

merci