Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 12:37


La ségrégation existe aussi chez les grimpeurs  : elle place une ligne de démarcation imaginaire scindant la France en deux de Bayonne à Thionville : au sud de cette limite, les nantis se repaissant de falaises et au nord, les disetteux s'acoquinant du moindre gravillon pour satisfaire leur désir primaire.

Loin de cette généralité inexacte (voire diffamatoire) existent quelques exceptions parmi lesquelles la région d'Angoulême, préfecture de la lointaine Charente (c'est à l'Ouest, au centre d'un triangle formé par Bordeaux au sud, La Rochelle au nord et Limoges à l'Est).
Les érudits penseront aussitôt aux Eaux Claires : ce site sorti de nulle part par la faveur des chroniques people des années 90 quand Fred Rouhling, un mutant appréciant la médiatisation, bouscula le monde bien rangée de l'escalade avec ses premières tapageuses dans l'extrême hauteur de la difficulté : premier 9a français et 9b mondial.
Près de 15 après, les polémiques (sur la réelle réalisation, sur la cotation, sur le bidouillage après enchainement des voies, ...) ressurgissent régulièrement et éclatent sur les forums mettant à chaque fois sous le feux des projecteurs le site des Eaux Claires.

Plusieurs secteurs composent cet ensemble au sud d'Angoulême.
Le site Escalade Charente reprend le détail pour chacun d'eux, des blocs aux voies et le CAF Angoumois fait une présentation des lieux.

Accès :
Pour se rendre au site principal, passer devant l'hôpital au sud de la ville et continuer vers l'est sur la rocade Est (direction Soyaux). La quitter pour entrer dans Puymoyen (D104) et vers la sortie du village, descendre à droite en direction du "Moulin du Verger" (cf photo ci-dessous des panneaux).
Au bout des lacets, le rocher est évident de part et d'autres des petites routes. 




Le calcaire est typique du rocher qu'on trouve dans le nord comme en Bourgogne. Il parait plus usé que d'habitude, plus ancien ? La particularité des lieux et ce qui a fait sa renommée, ce sont les trous dont sont truffées les faces : bidoigt, mono, toutes les extrémités digitales sont sollicitées.

L'autre caractéristique désigne les courtes baumes qui servent de départ aux voies : idéal pour s'abriter d'une averse mais réclamant force et blocage pour dépasser ce premier crux et alimentant la région de nombreux blocs sur-puissants (voir la vidéo plus loin).


    



Comme tout bon site s'ouvrant à l'escalade libre naissante, le site a connu les bidouilles en tous genres : sika pour tenir une prise, pour l'assécher, tailles de prises, ... c'était la mode à l'époque et tout le monde le faisait naturellement pour passer dans une gestuelle sportive.

L'équipement connait aussi les différentes vagues d'évolution jusqu'aux rings des dernières années. Il reste encore quelques curiosités rouillées qui trainent à droite à gauche.



   



Du secteur central, on voit émerger de la forêt une espèce de promontoire arrondi et élancé. C'est le secteur du Grand Toit avec les voies qui ont fait connaitre le site internationalement : "Hugh", le prototype de la voie explosive taillée sur mesure avec ses jetés aussi monumentaux qu'aléatoires et "De l'Autre Côté du Ciel" qui serait pas loin des 9a+ aux dernières nouvelles.
C'est d'ailleurs le profil emprunté par cette voie qui est remarquable : une avancée profilée  impressionnante.
Le rocher n'apparait pas des plus adhérents et l'équipement sur pitons forés a gardé l'esprit de l'ancienne voie d'artif'.




 




Pour apprécier le type d'effort à fournir, voici quelques images animées comme promotion des lieux ...


 Tour d'horizon des blocs par les locaux filmés par DrTopo.



 
 La zone fourmille de voies dans un style très particulier mais reste une destination de fraicheur : lors d'un transit ou pour plusieurs jours à la belle saison ...
 
 
 

 

 

 

Additif d'août 2010 : 

 

Pour compléter, lire le délicieux récit de visiteurs des lieux en vacances loin de leur Cuvette grenobloise.



 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires