Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 17:06





  
Quand un grimpeur engraissé et un éclopé (handicapé par une poulie partiellement rompue) se retrouvent armé du nouveau topo du Mont Ventoux, ils décident de découvrir le site de Combe Obscure espérant renouer avec de lointaines sensations dans des voies à leur niveau du jour.
 
 


 D'abord effrayé par le descriptif de l'accès réduit à son plus simple appareil (juste un plan), finalement, la seule erreur sera de dépasser la piste d'accès au parking, victime d'un aspect trop tout-terrain (mais ça passe !).
Pour préciser, de Bédoin emprunter la D19 en direction de Malaucène. Dans un virage ascendant à gauche, ne pas rater la piste tourmenté donnant l'impression d'être réservé pour les 4x4 mais pas de panique, ça passe aussi pour les caisses basses.



Les falaises au sommet de la colline et visible depuis le parking attirent l'oeil mais le sentier balisé n'y mène pas du tout.


Le GR suit un vallon débouchant sur les hautes falaises orientées sud.
  


De la dénomination Combe Obscure et des avertissements lus ça et là, il faut bien confirmer que c'est une falaise de fond de vallon et par son orientation ne prend le soleil que dans la matinée et le début d'après-midi (c'est déjà beaucoup).
En cette fin de journée d'hiver, l'ombre a déjà gagné la face et le froid occupe les lieux.
Bonnet, écharpe, gants, gore-tex sont un minimum si on le courage de s'aventurer dans cette combe en fin de journée hivernale.


   Le rocher est un calcaire au gris saisissant qui fait d'abord penser à celui du Verdon mais aussi à la Sainte Victoire (ou ce sont les coulées des rings qui l'apparentent à la montagne aixoise).
Au contact des premières voies, c'est la quantité de bacs immenses que rappellent une petite falaise comme le Miroir du Fou à la Bretagne.


 
L'équipement en rings est bien marqué des années 90 puisque l'espacement est parfois exposé : la chute est alors interdite dans les portions faciles en départ de voies. Dans la difficulté, les pas (parfois  assez blocs) sont bien protégés.

Même pour un site si bien connu, le topo a son lot d'erreurs de tracé : pas évident de trouver le véritable départ de certaines voies faciles. Une fois embarqué, on peut encore hésiter avec une variante non mentionnée, mais c'est relativement rare.




Malgré une certaine usure, des cotations où l'humilité est la première des qualités à retrouver, les voies sont belles, notamment "Le Chandelier" un 6a d'une classe indémodable et "Vibration" avec sa section patinée dans une fissure bien pourvue. Pour le reste, il faudra revenir tester.
 
En conclusion, c'est un beau site pour les grimpeurs de 6 au solide bagage technique et mental. Le soleil quitte la falaise en milieu d'après-midi donc, choisissez votre préférence pour la chaleur ou la fraicheur suivant la saison.
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires