Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 11:29

Venir dans les gorges sans répéter une grande voie est une hérésie !

Surtout que ces dernières années, le Verdon se démocratise avec des grandes voies aux cotations plus amicales et un équipement plus serein.
Loin des foules de l'Escalès, l'ensemble de l'Eycharme est d'une tranquilité juste perturbée par la circulation sur le route en face (aux Cavaliers) et par les cris des baigneurs dans le Verdon (à la belle saison seulement).

D'une fréquentation plus anecdotique, l'extrémité de la face du Petit Eycharme héberge une petite voie sympa : "Free Tibet".



Le topo indique un accès par le haut au-delà de "Bwana Maline". Le schéma est bien trompeur car les distances sont à rallonger pour atteindre le rappel indiqué. Longer la crête vers l'ouest pendant un moment en cherchant une sente plus marqué arrivant sur une vire où git la chaine du rappel. Cette même vire servira au retour de la voie.

  
  
Si vous nouez vos deux brins, le relais du plateau est en retrait derrière une marche qui peut empêcher le noeud de coulisser. Prendre ces précautions en fonction !!!
Autre prudence pour les futurs répétiteurs : le rappel dans "Peep-chaud et sueurs froides"  annoncé à 50 mètres exige cette longueur au centimètre près ; le relais a été relevé d'ailleurs sans doute pour combler le mètre qui devait manquer à nombre de tentatives (rocher gris magnifique dans cette longueur qui a l'air d'avoir un départ du bas non mentionné dans le topo pour atteindre ce relais). Le second rappel passe entre les pieux de quelques troncs agressifs.






Au pied de la face, on aperçoit des plaquettes "modernes" dans "Spits show et sueurs froides" (uniquement indiqué sur coinceurs dans le topo).
A cet endroit, on distingue bien le chalet de la Maline tout en haut. Le sentier Martel doit descendre à proximité : en coupant à flanc, l'approche doit être bien plus courte (mais obligera à marcher pour rejoindre la voiture à la sortie).

 



Il faudra encore marcher à flanc vers l'arête distincte. La contourner et remonter dans l'éboulis pour trouver le départ de la voie.
 
 
L1 est une longueur de liaison pour rejoindre le bon rocher au-dessus. 
Il existe encore des jeunes grimpeurs nés dans les années 80 et connaissant par coeur les vidéos du Blond.
En hommage, certains se précipitent pieds nus sur les gouttes d'eaux. Le calcaire superbement sculpté mais aussi neuf qu'à l'ouverture mettra un terme à l'expérience et les chaussons recouvriront vite l'épiderme éraflé.
 
 


Comme toutes les voies récentes, les cotations sont commerciales (en comparasion aux voies de l'Escalès). Les longueurs déroulent sur un beau rocher compact. L'équipement est bon et aucune frayeur à l'horizon. C'est de l'escalade loisir-plaisir !


S'il n'y avait qu'une seule raison pour faire cette voie, ce serait pour La photo (à prendre de R4) :






   Après les gouttes d'eaux de la taille d'un bénitier, l'avant-dernière longueur s'achève dans la verticalité et sollicite les avant-bras !  






   La dernière longueur traverse sur la vire : un seul point après le relais. Sans rendre le tirage insurmontable, il est conseillé de tirer ces deux dernières longueurs d'un coup ! 

  Fin saluée par un drapeau de prière en référence au nom "Free Tibet" !

 Merci à l'équipe Faneau - Saval qui a équipé cette voie en 2000. Joli ballade au-dessus du Verdon sans risquer la moindre secousse cardiaque !

 
 Le retour se fait en traversant le long de la vire jusqu'au relais du matin.

La marche vers le parking pourra sembler rallongé si vous n'avez emporté qu'1,5 litre pour quatre 

La bière n'en sera que plus appréciée.
 
 
 
 


 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires