Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 18:58

 

 

Le temps d'écouter son message sur le portable et déjà, la curiosité et l'envie sont attisées .

 

Jean-Phi, notre moniteur touche-à-tout, ne tarit pas d'éloges sur la falaise qu'il vient de tester : un cadre naturel, une ambiance apaisante, une tranquilité, des longueurs en 6b jusqu'à 40 mètres, des prises crochetantes, du rocher gris à strates, quelques colos, du mur, du dévers, de 5b à 8a+, ... et c'est à l'ombre pour l'été.

Il n'en faut pas plus pour s'organiser rapidement une séance dans ces contrées pré-alpines.

 

 

La vallée vue depuis le site

 

 

L'information initiale provient de Pascal Allemand, un ami grimpeur de Jean-Phi (sacré J-P, on ne s'étonne plus de ton prolifique carnet d'adresses ) qui a équipé la majorité des voies.

 

Alors que Pascal aborde un break de quelques années dans sa vie de grimpeur, c'est lors d'une simple promenade en famille qu'il découvre ces parois.

Le rocher est beau, assez compact et les lignes lui sautent aux yeux. Il n'en faut pas plus pour basculer à nouveau dans l'escalade. D'autant plus que le propriétaire privé accepte l'équipement des voies (il signera plus tard une convention avec le comité local de la FFME).

C'est donc parti pour de très nombreux week-ends de travaux, cumulés sur plusieurs années : création d'un chemin après la chapelle, installation d'une main courante pour accéder au sommet des falaises, nettoyage des vires et enfin repérage des voies.

 

Afin de préserver quelques prises essentielles, il a dû les renforcer à la résine et le camouflage laisse quelques traces parfois visibles.

Autant prévenir les puristes du rocher naturel, ils peuvent s'éviter la montée sur place ...

 

D'autres équipeurs lui prêteront main forte pour étoffer le site.

 

Les secteurs sont à l'ombre et démarrent derrière le pilier ensoleillé.

 

Mais où se trouve donc ce site plein de promesses ?

Pas trop loin ... sur la route des Alpes ...

 

Maigre comme renseignements !

 

Pour laisser à son principal équipeur la primeur de l'information lors d'une prochaine publication, nous ne donnerons pas de détail d'accès (pour l'instant) mais les regards avertis reconnaitront aisément le coin .

 

Fontaine au village (eau potable au robinet). Sur le sentier, une croix ciselée en détail.

 

 

Il faut compter entre 40 minutes et 1h d'approche selon le rythme de marche et le secteur atteint.

La montée est d'abord régulière puis la pente s'accentue sévèrement pour arriver à la chapelle blottie contre la falaise (celle-ci ne se grimpe pas ; terrain communal non autorisé).

 

 

Le panneau indique que cette chapelle rupestre est datée du 12ème siècle.

Rénovée en 1998, elle est constituée d'une abside voutée en cul-de-four.

 

 

Vu les impacts de cailloux de bonne dimension sur le chemin juste après la chapelle, ne pas trop flaner à cet endroit .

 

 

 

Une centaine de mètres après la chapelle, on croise la première voie "Welcome" (dont le départ s'atteint par une main courante à tracter).

 

Au fond, le secteur nord-ouest dominant le canyon (équipé et parcouru).

 

 

 

Le site démarre du pilier à gauche du grand dièdre jaune. C'est un premier secteur. Dans son prolongement un peu plus haut, le secteur suivant héberge une belle dalle avec des voies en 5 et 6. Certaines atteignent les 40 mètres en pure conti'.

Orientés ouest, ils prennent le soleil à partir de 14-15h.

 

 

 

Le secteur suivant est Nord-Ouest ; il est à l'ombre jusqu'à 16-17h, ce qui laisse une grande partie de la journée au frais.

 

En arrivant, le jeu des comparaisons avec des sites connus évoque un peu Orpierre pour son calcaire gris, parfois plissé, avec des strates, des règles. L'adhérence est bonne et les prises souvent corchetantes. Seules les sorties des voies les plus longues ont un rocher de face nord, plus licheneux et moins adhérents.

 

Sur ce secteur, les voies en 6 sont vite exigeantes comme "La muraille de chenilles" 6b+ avec des écailles verticales qui finissent pas bruler les bras.

La première partie d'"Orage vagabond" est un beau 6c+ alliant départ technique et continuité sur bonnes prises parfois difficiles à repérer à l'avance. La suite en 7a+ par la gauche est recommandée par Pascal.

 

"Work less, climb more" est un bon 7b : fatigue bien sur les 2/3 avant d'arriver au final ; rétablissement sur une dalle licheneuse à l'adhérence réduite .

Pied-main sur la colo dans L1 de "Orage vagabond" 6c+.

Le dévers de "Gare aux morilles" 7a+ est plus prononcé au départ mais les prises sont franches (quoique parfois masquées). Après la lèvre, c'est moins déversant mais la gestion de l'effort et la lecture sont essentielles.

JP se croit à Altissimo et fait des séries .

Au départ de "Eclectique" 7c au départ intense (à noter l'attention de l'équipeur pour décaler la corde et éviter que le grimpeur ne tombe dessus au deuxième point).

Pascal, l'équipeur principal du site, dans "Eclectique" 7c.

Un grand merci pour tout ce travail !

 

Il reste encore des dizaines de voies à essayer dont certaines magiques sur de grosses colonnes.

La plupart font 25 à 30 mètres et certaines montent à 40 mètres (prévoir une corde suffisante pour ces dernières).

L'équipement à base de plaquettes et goujons de 12 mm est normalement espacé. Pas de frayeur à se faire. Compter de 12 à 15 dégaines selon la hauteur de la voie.

L'éventail des difficultés est large mais mieux vaut grimper au moins dans le 6 pour s'amuser. Les heptogradistes et plus seront à leur aise.

L'idéal est de grimper ici en été. Attention, le fort mistral souffle bien et peut refroidir considérablement les lieux. Par forte chaleur, la brise du thermique sera très agréable.

Les noms sont joliment peints au pied des voies .

 

 

 

Après l'effort de l'escalade et de la descente à pied, un petit réconfort (frisquet) dans la rivière voisine.

 

 

Si certains sont motivés pour équiper, prenez d'abord contact avec Pascal qui expliquera les limites du domaine accessible.

 

Quand la canicule étouffera toute tentative d'escalade autour de Marseille, il sera agréable de revenir passer la journée sur ce site. Mais, autant être affuté pour ne pas exploser au bout de 3 longueurs .


Bravo Pascal, merci pour le boulot et les anecdotes !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par cmel
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 12 26/08/2014 05:02

Je vous approuve pour votre éditorial. c'est un vrai travail d'écriture. Continuez



Le serrures marques. Dépannage serrurier paris serrurier paris paris 12Serrurier dépanner tous nos marques. Commentaire, avec un moment où il a mieux et leurs savoir comme ( cylindre porte, refaire en cas d' Le de techniciens, nous vous avons besoin. Nous serrurier paris paris Michel Serrure. Vous pour sa connaissance appel. Quelques heures de serrurier paris . Toute l' Une serrure sché