Accueil

Bienvenue sur le blog de la Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral !

Marseillais, Aixois, Aubagnais, Ciotadens, quelque soit l'origine, nous sommes tous animés par la même passion de l'escalade libre. Les articles traiteront principalement des sorties en rocher avec des photos et encore des photos.

Puisqu'il y a du soleil toute l'année en Provence et que nous sommes heureux d'y vivre, c'est évidemment nos belles falaises du sud qui sont visitées régulièrement.

Et puisque le centre du monde vertical est à Marseille, les Calanques et toutes les falaises phocéennes seront à l'honneur. En amoureux transi du rocher, nous irons même jeter un oeil hors de nos frontières ...

La C.M.E.L., c'est aussi une association qui cherche à aménager notre environnement pour la pratique de notre sport favori (Clean Up Day de La Ciotat). Le blog permettra d'en rendre compte.

Bonne lecture à tous les grimpeurs internautes !!!

 

  

P.S. :

Pardonnez une facheuse tendance à laisser le retard s'accumuler dans la publication des articles !

Mais la description d'une voie ou d'un secteur est relativement intemporelle ... peu importe la date d'édition !

Recherche

Contacts C.M.E.L.

Pour toutes demandes d'informations, questions et autres, vous pouvez contacter (remplacer les mots en majuscules : AROBASE, POINT, par leur symbole) : 

 

  • Olivier Didon par mail : didon POINT olivier AROBASE gmail POINT com

                                     ou par téléphone : 06 19 14 01 01

  • Jean-Philippe Dalbavie par mail : jeanphi.dalbavie AROBASE wanadoo POINT fr

                                  ou par téléphone : 06 09 89 64 91

Visites

 

Nombre de visiteurs (depuis 2006) :

 

Articles Récents

A découvrir

 

 

   
La Compagnie des Moniteurs d'Escalade du Littoral vous offre ses services pour un encadrement en escalade, canyon, via ferrata, parcours accrobatique. Retrouvez le détail des prestations de "nos professionnels au service de votre passion" sur la page dédiée aux moniteurs C.M.E.L. 

 


 

  Saison 2012/2013 : compétition "Blocs qu'on teste" ouverte à tous. Rendez-vous mensuels les vendredis soirs à partir de 19h (le calendrier sur la page Compétition)  à Bloc Session de La Ciotat et finale en avril !


Les autres salles de la région sur la page des salles d'escalade phocéennes.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

Quelques soient les opinions quant au choix du système de protection, le Parc National des Calanques est bien là (signature officielle en avril 2012).


La place des activités douce de pleine nature comme l'escalade est défendue par l'association "Des Calanques et des Hommes". Historique des actions depuis 2009 sur la page "Avenir de l'escalade dans le Parc National des Calanques".
 


 

 


 

 

 


 

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 12:59

 

Dans les années 2010, à l'heure où le parapluie à responsabilité est ouvert de partout pour se protéger d'éventuelles poursuites en cas d'accident, rares sont les communes qui subventionnent le développement d'un site naturel d'escalade.

Alors, quand c'est le cas, autant le souligner : un grand merci à la commune de Miramas qui a soutenu ce projet d'équipement d'une falaise et poursuit le dévelopement avec d'autres tranches d'extension.

De plus, cet aménagement augmente une offre plutôt réduite de falaises équipées pour les grimpeurs de ce périmètre autour d'Istres et au nord de l'étang de Berre.

 

 

 

"Captain Biceps" 5c+

 

L'homme de l'ombre qui a permis ce résultat est Jean-Claude Salerno. Actif éducateur et animateur sportif au domaine de Cabasse, il a construit le projet pour le présenter à la mairie de Miramas et obtenir sa validation.

 

L'aventure a commencé en 2010 lors d'une journée printanière d'animations pour les enfants : Jean-Claude invite Olivier Didon et Jean-Phi Dalbavie, nos moniteurs spécialistes des "opérations extérieures", à créer un atelier d'initiation à l'escalade, d'un rappel et une tyrolienne pour l'occasion.

Sur place, guidés par Jean-Claude, les deux compères découvrent rapidement le potentiel de ce bout de molasse et de cette forêt de pins massifs.

Ainsi, Jean-Claude sera la cheville ouvrière sur le terrain (énorme débroussaillage des barres rocheuses) et auprès de la mairie pour valider les autorisations.

 

Au final, la barre principale est équipée en 2011 avec 19 voies. Juste à temps pour figurer en bonne place dans le nouveau topo "Escalades phocéennes" paru en 2012.

Les cotations du topo sont celles établies par Jean-Claude et son fils (jeune moniteur animant les sorties du club municipal) à mi-chemin entre l'échelle de cotations en voies et celle utilisée en bloc, en raison de la courte hauteur du site.

Du coup, le résultat est surprenant dès le 3a (on peut facilement ajouter un chiffre) avec déjà de bonne fermeture de bras.

 

 

"Captain Biceps" 5c+

"Toboggan" 3c

Un atelier rappel avec les jeunes de l'ECA.

 

Le rocher est très photogénique avec ces gros "yeux". Le profil assez raide et bombu donne une escalade vite physique (les adeptes de salle se trouveront en terrain conquis ).

Dicté par l'idée d'initier à grimper en tête, l'équipement est abondant et des plus solides : rings scellés partout et chaînes au relais.

Il n'y a pas de conventionnement avec la FFME mais un réglement affiché sur la paroi rappelant les consignes élémentaires d'usage : vigilance et prudence lors de l'assurage, surveillance des enfants et escalade sous la propre responsabilité du grimpeur.

 

 

Le prolongement à droite de l'affleurement de molasse avant son équipement mais déjà parfaitement débroussaillé par Jean-Claude.

 

 

En 2012, l'extension du site à droite de la barre principale est validée par la mairie et les chantiers peuvent commencer.

On gagne quelques mètres de hauteur et surtout plus de raideur pour compléter le site avec des voies plus dures.

 

  Jean-Phi donne ses consignes à Mickaël, Morgan et Raphaël.

 

 

 

L'équipe s'est étoffée de quelques jeunes BE validant leur UF2 (Aurélien, Clément, Mickaël, Morgan, Raphaël, Thomas) encadrés de prêt par Olivier et Jean-Phi. Les anciens partagent leur expérience ... et leurs anecdotes d'équipement ...

Par une belle journée d'avril, le rocher est nettoyé, sondé, les voies repérées, percées puis collées.

 

 

 

Deux sessions rondement menées plus tard et quelques heures de finition ajoutées les semaines suivantes, le secteur est bouclé : 11 voies d'une dizaine de mètres, du 5b au 7a et une via cordata sur la vire.

 

 

Gilles Bernard et son équipe du topo "Escalades phocéennes" nous partagent amicalement les tracés du topo :

A. "Trois points pour une U.F." 5c+ (Raphaël)

B. "Le rhôm lé pa bom, mé y boit kan même" 5b (Morgan)

C. "Plus de 300 ans de savoir faire" 5c+ (Mickaël)

 

 

En cas d'écart flagrant, vous pourrez poster votre avis sur les cotations (en commentaire de cet article).

 

D. "UF2 2012" 6c+ (Olivier)

E. "Mi-ramasse tes bras" 6b+ (Gwen)

F. "Bac à sable" 7a (Thomas)

G. ? 6c (Jean-Phi et Morgan)

H. "Mira-mastoc" 5b (Gwen)

 

 

I. "Sous les pavés" 6b (Aurélien)

J. "Déconne pas !" 6a (Clément)

K. ? 6a

"UF2 2012" 6c+ : continu avec un bon blocage sur petites prises.

 

 

 

"Sous les pavés" 6b : départ déversant sur grosses prises avant de se rétablir.

 

"Mi-ramasse tes bras" 6b+ : continu jusqu'au rétablissement péchu sous le relais.

 

 

Le dièdre-cheminée de "Mira-mastoc" en 5b.

 

 

D'autres secteurs ont vu le jour sur la gauche et feront l'objet d'un prochain article avec photos et topos à l'appui.

 

 

 

L'accès au site de Cabasse est bien décrit dans le topo "Escalades phocéennes".

En complément, voici quelques repères visuelles sur la route : 

En arrivant de l'autoroute par la D19, direction "Grans", tourner à droite : D16 direction "St Chamas".

Plus loin, rester sur le D16 mais en direction de "Miramas".

Sur le D16 ("Chemin de Belleval"), tourner à droite ; panneau "Crocs fidèles".

 

 

Rouler doucement (on croise de nombreux promeneurs ou joggers) jusqu'à l'esplanade sous la falaise.

 

 

 

Locaux ou visiteurs de passage, espérons que ces informations vous donnent envie d'aller grimper sur cette molasse tendre et gavée de trous ...

 

Notez tout de même que le domaine de Cabasse est un centre de loisir de la commune de Miramas et que les groupes d'enfants y sont accueillis pendant les vacances scolaires et tous les mercredis le reste de l'année. Pendant ces périodes, ils sont susceptibles d'aller grimper avec force enthousiasme et cris ...

 

 

Tous nos remerciements à la commune de Miramas pour nous offrir ce site d'escalade !

 

 

 

Partager cet article

7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 15:44

 

 

Dans les Bouches du Rhône, l'ouverture générale de la chasse est ce dimanche 8 septembre 2013 à 7h (source ONCFS).

 

Elle s'achèvera le dernier jour de février 2014 (le vendredi 28 février 2014) au coucher du soleil.

Dans l'intervalle, signifiez bien votre présence pour ne pas être confondu avec un sanglier .

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Publié par cmel
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 18:42

 

Pour relancer un rythme poussif des publications sur ce blog, c'est une lectrice qui nous soumet un article de promotion sur l'escalade à Malte et par la même occasion, pour Elanguest, son école de cours d'anglais.

En fouinant un peu sur Internet, nous avons compléter ses propos de quelques liens, photos et compléments d'information.

Pour juste grimper ou pour agrémenter un séjour linguistique, Violaine Cartier nous invite à découvrir cette île méditerranéenne.

 

 

 

 

Escapade escalade à Malte

 

Pour les amateurs de grimpe, Malte est une destination à privilégier.

En effet, cet archipel situé au cœur de la Méditerranée offre de nombreux et variés sites d’escalade qui sauront ravir l’ensemble des grimpeurs. Bien que Malte soit encore méconnue voire sous-estimée pour son potentiel « escalade », on recense cependant environ 1300 voies d’escalade : parois rocheuses inexplorées, falaises surplombant la mer, vallées pittoresques, grottes et criques : il y a l’embarras du choix et il y en a pour tous les niveaux, des débutants aux plus expérimentés.

 

 

 

Les sites d’escalade et les paysages qui s’offrent à vous sont différents de ceux auxquels on peut être habitué en France. Ainsi, escalader à Malte c’est sortir des sentiers battus, sans jeu de mot facile.

En outre, bénéficiant d’un climat méditerranéen et de 300 jours de soleil par an, la pratique de l’escalade à Malte est propice tout au long de l’année, a fortiori en hiver et en automne, lorsque les températures sont douces. En période estivale, il est judicieux de s’adonner à cette activité tôt dans la matinée ou en fin d’après-midi/début de soirée, en gardant à l’esprit que le soleil se couche aux alentours de 20h.

A Malte, la grande majorité des falaises se composent de calcaire. Le matériel classique (corde, baudrier, casque, sangles, mousquetons et dégaines) est suffisant pour la majorité des voies (si on se contente des voies en moulinettes et d'au moins 300 voies équipées ; mais, ajouter un bon jeu de coinceurs et friends pour le millier de voies traditionnelles). Tout au long de votre séjour à Malte, faites appel à un guide local pour vous indiquer les sites les plus en adéquation avec vos attentes, compléter votre matériel (par exemple : MC Adventure).

 

 

Voici quelques idées de spots qui devraient convaincre les plus sceptiques d’entre vous.

  • "Champagne Wall" : à proximité de Buggibba, une grande falaise s’élève depuis la mer et offre une vue spectaculaire sur cette profusion bleue.

Le récit enthousiaste de grimpeurs français du site "Rêves de Cimes by Prince de Lu" qui ont fréquenté de nombreuses falaises de l'archipel dont deux visites à "Champagne Wall", un secteur de couennes équipées au rocher incroyablement sculpté de multitudes de bacs.

 

 

  • "Azure Window" : situé sur l'ile de Gozo ; c'est l’un des paysages incontournable de l’archipel maltais. Il s’agit d’une grande arche de pierre surplombant la mer, un endroit à couper le souffle. Ne perdez plus une minute pour découvrir ce site, cette arche ne sera pas éternelle et menace de s’écrouler à tout moment d’après les locaux.

Un site dédié à l'escalade sur l'île de Gozo et un topo des secteurs équipés disponible gratuitement en PDF.

 

 

 

 

  • "Blue Grotto" (au sud de Malte) : ce site regorge de petite grottes et criques qui ne demandent qu’à être explorées. Les falaises sont également nombreuses, et forment parfois de petites arches se jetant dans la mer. Ce spot vous surprendra par le bleu saisissant et envoûtant de la mer : une eau turquoise translucide digne d’une carte postale.

 

 

 

 

 

 

 

  • "Bahrija" (côte ouest de Malte) : aux alentours, les possibilités d’escalade sont également nombreuses. C’est notamment là que vous pourrez sans doute trouver les voies les plus spectaculaires, plus particulièrement réservés aux grimpeurs expérimentés avec beaucoup de relief et des rochers comportant de nombreuses fissures.

 

Quelques nouvelles voies équipées et développement en cours ...

 

 

 

 

  • "Mthaleb" (au sud de Bahrija) : dalles en moulinettes.

 

 

 

Si lors de votre séjour, vous souhaitez joindre l’utile à l’agréable en prenant quelques cours d’anglais pour perfectionner votre niveau, retrouvez toutes les infos nécessaires sur le site d'Elanguest.

 

Pour les passionnés d’escalade, je peux vous assurer que l’archipel maltais est fait pour vous !

 

 

 

Pour faire suite à cette article de Violaine Cartier, voici quelques infos complémentaires glanées sur le web.

 

Si l'archipel de Malte s'est construit historiquement sous l'influence britannique, il en est de même pour la pratique de l'escalade. C'est pourquoi le style est plutôt à la version traditionnelle des anglo-saxons.

Aussi, la majorité des voies se parcourt avec les coinceurs, friends et sangles sur une longueur et parfois sur plusieurs (4 à 5 sur les falaises maritimes).

S'ouvrant à une éthique plus libérale, l'organisme en charge de l'entretien des falaises d'escalade commence à équiper certaines parois compacts avec des points adaptés (résistants à la corrosion marine ; donc, inox haut de gamme) ; la politique d'équipement renseignée par le Malta Roc Climbing Club.

Néanmoins, beaucoup de longueurs maritimes se pratiquent encore en moulinette depuis le sommet.

Le calcaire extrêmement sculpté de la côte est aussi particulièrement propice au Psychobloc ou aux traversées au ras de l'eau de tous niveaux (beaucoup sont très abordables) sans autre équipement que ses chaussons et son maillot de bain (à pratiquer en groupe et les jours de mer calme pour plus de sécurité).

 

Voici quelques liens vers le site locaux ou pour lire les résumés de visite verticale sur place :

 

Pour conclure, rien de plus rafraichissant que quelques images de traversées au ras de l'eau, de Psychobloc du facile au plus déversants et de multiples plongeons involontaires dans la mer :

Partager cet article

Publié par cmel - écrit par Violaine Cartier - dans Escalade à l'estranger et dans l'Nord Malte Gozo Climbing Malta
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 18:21

 

Un nouveau mystère à éclaircir à l'Etoile Noire .

Aussi indiscrètes que nombreuses, des flèches rouges - bordeaux sont peintes à même les blocs et jusque sur les falaises, dessinant un parcours chaotique du secteur du Portail jusqu'au SDF.

 

Le jeu de piste serait bien plus intelligent si ce balisage grossier n'était pas si durable ; de la rubalise retirée sitôt l'animation terminée aurait été plus judicieuse ...

Et empiler des cairns n'est pas réservé à la haute montagne.

 

Pas moyen de se perdre avec une flèche tous les 5 mètres .

 

 

 

En longeant le secteur du SDF, même le mur a reçu un gros tag.

 

Direction le gros bloc surplombant (récemment libéré par Maxime ; cotation annoncée : 7B+) puis demi-tour au-dessus de l'ancienne cabane.

"Le 136 ?" ... quelle en est la signification ? Mystère ?

 

 

 

Merci à tous les "usagers" du site des anciennes carrières du Loin de ne pas le dégrader davantage ...

 

Il n'y a plus qu'à attendre que le grès perde quelques grains pour effacer ces disgracieux tags.

 

 

 

 

Partager cet article

15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 21:59

 

Enfin, les conditions météo s'ajustent conformément au calendrier et cette atmosphère d'automne semble balayée.

Place à la douceur des soirées tardives et au plaisir d'une mini séance après la journée de travail !

 

Quoi de mieux que les secteurs du vallon des Escourtines : parking rapproché, marche réduite et fraicheur.

On ne peut que remercier le topo "Escalades phocéennes" d'avoir mis en avant ce site péri-urbain, calibré pour l'été (à l'ombre dès 12h avec parfois une petite brise agréable).

Si on a le niveau (être minimum à l'aise dans le 6), on peut pousser jusqu'au dévers de la Matrice, monter à la petite grotte du "Laisse moi tranquille" ou juste s'arrêter au Mont Wu Tang.

 

 

Vincent au départ de "La 36ème chambre" 6c (ci-dessus).

Photo de droite : quand la nuit tombe, il faut ramasser les dégaines dans "Taï-chi Master" 7a+.

 

 

Sur cette barre du Mont Wu Tang, deux parties distinctes : à gauche, les voies en 6 sur du rocher à prises franches entrecoupées de quelques blocages conséquents.

A droite, c'est le dévers et ses voies en 7 et 8 où on peut se mettre un chantier comme si on travaillait un bloc à la salle.

 

Avant de toucher les bacs, il faut parfois se farcir les croutes comme dans "La 36ème chambre" (ambiance film de kung-fu ) avant de toucher aux bacs pour se rétablir du dévers.

Même chose dans "Kung-fu fighting" en 7a qui tire bien les tendons au départ et demande un peu de réserve pour sortir du dévers (un peu licheneuse la sortie).

Sa voisine "Taï chi Master" parait un peu plus dur (7a+) pour fermer les bras dans la partie déversante (les grimpeurs alourdis seront recalés sans pitié ). Dans la dalle finale,Thierry, l'équipeur, a rajouté un petit goujon, coupant ainsi l'engagement jusqu'au relais. Merci .

 

Bonne saison aux Escourtines !

 

Partager cet article

4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 12:17

 

Encadrer en activités de pleine nature établit un lien particulier entre le moniteur et son client.

Surtout en grandes voies où l'esprit de la cordée ramène toujours à cette dimension montagne et efface la notion de prestation commerciale. Ce sont deux partenaires (ou plus) qui partent ensemble partager des émotions dans le monde minéral de la verticale.

 

Le moniteur ressent la satisfaction du travail bien accompli lorsque ses clients (ses "cli-amis") reviennent l'engager année après année pour découvrir de nouvelles parois et se lancer à l'assaut d'itinéraires mythiques.

Cette fidélisation transforme rapidement les liens en amitié durable.

 

Exemple parfait avec Yves qu'Olivier guide régulièrement dans les Calanques ou dans des voyages lointains plus exotiques.

La journée ne se limite pas à l'ascension d'une grande voie. Elle s'accompagne bien souvent d'extra qui vont du pique-nique grandiose sur la plage, au bain revigorant (surtout en ce printemps 2013 rafraichi où la Méditerranée tarde à perdre ses températures hivernales) ou d'un apéro convivial.

 

Ainsi, courant mai, en plein cœur de l'automne précoce de 2013 , Olivier trouve une brèche météo pour emmener Yves faire la "Paroi Noire" au Crêt St Michel.

Le ciel est menaçant mais les trombes d'eau attendront la fin de l'escalade pour rincer le secteur.

 

Yves domine la calanque de Morgiou et son charmant port de pêche.

 

 

Après cette grande classique des Calanques, un plongeon dans la mer et direction Soubeyrannes le lendemain pour une autre classique du grès ocre, côté Cassis : "Ouvreur de bouse".

 

Au hit-parade des voies les plus photographiés au monde, elle trône en bonne position parmi ses consœurs de l'Escalès au Verdon. Les touristes venus admirer le panorama des fameuses "plus hautes falaises maritimes d'Europe" sont toujours surpris de voir débouler ces trompe-la-mort de "grimpeurs à mains nues".

A l'accès au premier rappel et à la sortie de la voie à ce même relais, les flashs éblouissent les grimpeurs, gênés de cette immersion soudaine dans la célébrité après l'isolement relatif des grandes faces rocheuses.

 

Le deuxième rappel avec sa longueur et son fil d'araignée met déjà dans l'ambiance raide et sauvage de la paroi .

 

 

 

 

 

En compagnie d'un sacré ambianceur, Delongue (alias Franck Gaudini, moniteur d'escalade qui étend sa zone d'influence depuis Buoux jusqu'aux falaises phocéennes), rigolade assurée !

 

Les deux cordées s'organisent pour parcourir l'itinéraire de 5 longueurs en 6a+ maxi.

 

Kathy

Meliha et Yves

Meliha

 

 

L'appareil photo tombe en rade et c'est le reportage dans cette voie qui tourne court.

Heureusement, le plaisir de grimper en bonne compagnie reste intact et les bacs "d'Ouvreur de bouses" sont toujours aussi accueillants.

 

A bientôt pour une prochaine sortie

 

 

 

Partager cet article

27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 13:06

 

Ce printemps 2013 restera dans les annales comme le plus froid depuis 25 ans.

Pendant que la France déprime de l'absence de soleil et affronte encore quelques chutes de neiges, les grimpeurs phocéens restent en face sud et profitent de la collante.

Surfant sur le retour en forme, Olivier joue à corser la difficulté de "Woman", le petit 7c du secteur SDF à l'Etoile Noire.

 

Olivier (à gauche) au pied de la première section difficile de "Woman" et son voisin dans "Pile" 7b.

Habituellement, la sortie commune avec "Wonder" se fait dans les grosses failles à bacs pour engager tranquillement jusqu'au relais.

Cette variante de sortie plus directe part vers la droite de la dernière dégaine et remonte dans l'axe pour atteindre le relais.

 

 

 

Mousquetonnage avec l'écaille en main droite.

Un beau plomb à prendre en cas de zip à ce moment

Séquence fine et placement précis pour rejoindre la prise à gauche puis la faille.

 

 

 Agrémentée de ce deuxième passage corsé, la cotation gonfle à un gros 7c aux portes du 7c+.

Avis aux répétiteurs ...

 

Partager cet article

22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 19:22

 

 

 

 

Contest de bloc (ouvert à tous)

 

 

Salle Bloc N Roc de Vitrolles

Samedi 25 mai 2013 à 15h (ouverture de la salle), à 16h (début de la compétition).

Nombreux lots à gagner.
Inscription au contest : 10 €
Date limite d'inscription :

le 21 mai sur le site :  http://www.blocnroc-escalade.fr/

  Vitrolles BLoc N Roc Contest du 25 mai 2013 Affiche red

 

 

 

 

 

Partager cet article

23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 18:23

 

 

Avant la dernière étape du challenge "Bloc qu'on teste", le vendredi 3 mai (à partir de 19h) à la salle Bloc Session de La Ciotat, retour en images sur l'évènement du Mega Bloc qu'on teste 2013 de début avril.

 

Quand la pluie s'en mêle ce samedi 6 avril, l'affluence n'est pas remise en cause mais tout le monde reste bien à l'abri à l'intérieur ou sous le préau.

Le succès est toujours au rendez-vous avec plus d'une centaine de visiteurs (participants ou non).

En début d'après-midi, les challenges enfants permettent aux plus jeunes de se défouler.

 

A partir de 16h, place aux circuits "confirmés" et "experts" : 40 blocs au total des deux catégories.

 

 

Matthieu Lupo s'est couvert pour arbitrer les blocs sur la structure extérieure .

 

 

Le grenoblois Matthieu Gery fera les 40 blocs de qualification.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En parallèle de la catégories "experts", les "confirmés" ont leur finale :

 

 

Certains se détachent rapidement du lot parmi les "experts" et se retrouvent en finale.

Ecrasante vainqueur dans sa catégorie féminine, Marie Da Silva est conviée à faire le bloc de finale avec les garçons où elle monte aussi haut que les meilleurs.

 

 

 

Finale des "experts"

Rémi Alline

Guillaume Georges

 

 

Marie Da Silva

Matthieu Gery

Maxime Sembelly

 

D'ailleurs, il est bien difficile de déterminer objectivement le vainqueur car tous tombent au même niveau.

La photo finish aurait pu distinguer les différences entre chacun mais c'est au ressenti des 5 finalistes que la hiérarchie se joue.

La discussion aboutit à un consensus et le classement suivant pour les experts garçons :

  1. 1. Maxime Sembelly
  2. 2. Guillaume Georges
  3. 3. Matthieu Gery
  4. 4. Rémi Alline

 

Au classement toutes catégories, Marie aurait directement intégré la deuxième place ...

Elle recevra une mention spéciale lors de la remise de lots aux podium de chaque catégorie.

 

Tous les résultats sont disponibles sur le site de Bloc Session.

 

La cérémonie des podiums et remise de prix est expédiée vite fait ...

Le barbecue nourrit toute l'assemblée et le groupe rock prend le relais animant la soirée.

Vite affublé d'un bandeau rouge autour de la tête, l'hommage délirant à Patrick Edlinger n'est pas loin.

 

La soirée se terminera tard pour conclure une riche journée.

 

Bravo à toute l'équipe (Matthieu, Nicolas, Clément, Jean-François et bien d'autres) pour l'organisation et à la prochaine session du Bloc qu'on teste !

 

 

Partager cet article

9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 18:29

 

 

Comprendre les mécanismes corticaux qui conduisent à la prise de décision du grimpeur reste une énigme.

Notamment quand il se met une destination en tête et n'en démord plus, perdant toute lucidité rationnelle face aux signaux extérieurs cherchant à l'avertir de son erreur.

 

Ainsi, en ce dernier lundi de Pâques, alors que toutes les prévisions météo annoncent la pluie et que les nuages noirs le confirment visuellement, Vincent, notre bleausard maison en séjour phocéen, suggère de se diriger vers La Matrice au vallon des Escourtines.

Etrange perspective d'aller grimper sur un site typiquement d'été, en face nord, sujet à l'embroussaillement chronique et qui n'a dû voir personne depuis octobre dernier.

 

Parmi ses compagnons d'infortune en manque d'inspiration, personne ne trouve à redire et l'argument final l'emporte : "s'il pleut, on sera à l'abri ; le retour au parking sera rapide et on pourra toujours se rabattre sur la salle Grimper".. 

On envisage même l'installation de tyrolienne, de rappel et de pendule pour égayer l'après-midi (l'imagination sera bridée par la réalité de la configuration des lieux  ).

 

 

 

Arrivé sur place, la confrontation aux traînées noirâtres sur le rocher ouvre les yeux : le dévers résurge de partout dans les voies dures : impraticable !

 

DSC02484rec reg red comp

 DSC02473rec reg red comp

 

A droite, les dévers trempés !

 

 

 

En patrouillant le long des gouttières naturelles, l'extrémité gauche du site révèle un îlot de rocher sec sur ce petit morceau de mur à réglettes : six voies à se mettre sous les dents pour remplir une après-midi promise aux visites culturelles de notre capitale européenne.

Finalement, ce n'est pas si mal.

 

Malgré l'impression juste verticale, le mur penche assez au sommet pour créer un abri ... suffisant pour déposer la corde au sec.

Cette trouvaille miraculeuse sera éprouvée dès les premières gouttes de pluie.

Après un rapide élargissement de l'espace au pied des voies (envahi de salsepareilles), c'est parti pour l'enchaînement successif de ces quelques lignes d'une douzaine de mètres.

Les noms tout droit tirés des derniers épisodes de la saga Matrix éveillent quelques souvenirs virtuels et pourtant, ça réveille !!

Les mouvements eux, sont biens réels et les cotations à l'image du reste du site, sont serrées.

 

 

 

DSC02448rec reg red comp

  "Link" : la voie la plus abordable en 5c ; une traversée sur grosses prises avec une sortie en dièdre athlétique. Elle traverse le mur et coupe les autres lignes, établissant un lien ...

comme le fait le transmetteur Link dans Matrix Reloaded .DSC02431rec reg red comp

 

 

 

Les amateurs de rappels gazeux pourront s'amuser à sortir sur le plateau (rétablissement physique sans tomber sur le relais de "Link").

D'un solide pin, un premier petit rappel permet d'atteindre le relais du 8a "L'été en pente douce".

La corde en place pourra ensuite servir à penduler ...

 

 

 

 

  DSC02438rec reg red compDu relais de "Link", rétablissement immédiat sur le plateau ... moussu !   "Allez !!!"DSC02471rec reg red comp   Expérience marrante à deux sur un relais suspendu : une jambe par dessus celle de son voisin ; fini les manières dans la cordée  DSC02475rec reg red comp
Pour montrer l'exemple aux plus jeunes !DSC02488rec reg red comp   La balançoire magique !DSC02494rec reg red comp   Instinct de grimpeuse DSC02434rec reg red comp

 

 

 

Après cet intermède ludique, retour à la grimpe !

 

Le mur monte seulement à une quinzaine de mètres mais l'effort est sérieux : dans le bon 6. Les bacs ne sont pas si fréquents ou s'atteignent au prix de bons blocages.

L'escalade est plutôt technique sur des réglettes franches. Doigts solides nécessaires pour palier l'adhérence moyenne sur ce rocher licheneux de face nord.

 

 

 

 

DSC02537rec reg red comp   Les mouvements en extension dans "Pentaconta" chauffent bien les gros muscles.DSC02500rec reg red comp
  Au départ de "L'Oracle". Faudrait-il un brin d'extra-lucidité pour comprendre la méthode finale ? Un gros blocage et des placements précis qui mérite bien le 6b+.DSC02485rec reg red comp   Dans le film, "L'Architecte" représente le concepteur de La Matrice et en dévoile toutes les subtilités. Ici, c'est avant tout de doigts qu'il faudra pour garder la lucidité de bien lire la dernière section avant le relais. DSC02527rec reg red compMême s'il n'y a pas de vent et qu'il ne fait pas trop froid, il vaut mieux se couvrir ...

 

 

 

 

La ligne naturelle de "Niobé" suit une fissure ronde dans sa partie médiane, juste assez creusée pour servir de verticales à l'espacement idéal.DSC02504rec reg red comp  DSC02507rec reg red comp DSC02513rec reg red comp 

 

 

  Au-dessus de cette fissure, un trou aide au rétablissement sur la vire.

Pour rejoindre le bac suivant, deux méthodes : soit à gauche en tirant sur une verticale marron en main gauche, soit à droite en montant bien les pieds et un gros blocage (photo ci-dessous à gauche).

 

 

 

DSC02517reg red comp  DSC02523rec reg red comp

 

 

"Les Sentinelles", voie la plus difficile sur le topo, est laissée de côté pour ce jour de volume.

Ça tire déjà assez fort jusqu'au 6b+ et en faisant l'essuie-glace d'un côté à l'autre du secteur, les bras fatiguent vite.

Pour une après-midi qui semblait perdue, elle fut finalement bien remplie et La Matrice n'était pas un si mauvais choix.

 

 

 

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog